Mardi 10 septembre : les mémoires de guerre Martine Laroche-Joubert

La grand reporter de France 2 est à Perpignan invitée du Cml au festival Off mardi 10 septembre à 17h pour la dédicace et la présentation de son livre « Une femme au front » (Cherche-Midi) à la librairie Cajelice.

Les téléspectateurs de France 2 connaissent bien son visage et ses témoignages du bout du monde, sur tous les théâtres de guerre. A 72 ans, Martine Laroche-Joubert a couvert la « face sombre de l’humanité », pendant 33 ans, comme grand reporter au service étranger de France 2.

Au fil des 193 pages de ses mémoires, « Une femme au front », elle nous fait vivre son « goût viscéral, quasi-animal » pour les départs, en racontant les coulisses de ses reportages sur tous les points chauds du monde.

« Combat pour la vérité »

De sa petite enfance au Maroc à sa première expérience en Centrafrique en 1979, de son entrée dans Sarajevo assiégée en 1992, – là où le mot enfer a un sens  -, à la Syrie, en passant par ses rencontres avec Nelson Mandela ou Laurent Gbagbo, Martine Laroche-Joubert livre ses leçons de vie de grand reporter. Etre au bon endroit au bon moment, vivre avec le risque, n’écouter que l’action malgré la peur.

Celle qui n’a quasiment jamais porté de gilet pare-balles écrit que le journalisme lui a donné une « armature ». Une ode à la profession et au  combat pour la vérité.

« Une femme au front, mémoires d’une reporter de guerre ». Ed. Cherche midi.  

Dédicaces et présentation mardi 10 septembre à Perpignan, 17h librairie Cajelice (10, rue du Docteur Pous).

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.