Maintien d’un centre d’accueil provisoire pour les femmes victimes de violences conjugales dans un centre commercial

0
3

Dans cette période d’urgence sanitaire où le confinement a exacerbé les violences conjugales, de nombreux moyens de prévention et de protection des femmes ont été activés. Des mesures interministérielles pour lutter contre les violences conjugales en situation de confinement ont été déployées rapidement.

Parmi celles-ci, grâce à des négociations nationales avec des gestionnaires de centres commerciaux des permanences éphémères pour accueillir des victimes ont été mises en place.

La Secrétaire d’État aux Droits des Femmes, Marlène Schiappa a souhaité que les points d’accueils éphémères déjà mis en place dans les centres commerciaux puissent être pérennisés au-delà du 11 mai et pendant toute la durée de l’état d’urgence sanitaire, soit jusqu’au 10 juillet 2020.

Assujettie aux disponibilités et reprises d’activités des partenaires associatifs et commerciaux, la poursuite de cette action est confirmée, en Pyrénées-Orientales, dans le Centre commercial perpignanais Auchan Porte d’Espagne, dans un format allégé :

– 3 matinées fixes de permanences (lundi, mercredi et vendredi) tenues par des professionnelles de l’Apex et France Victimes 66.

Les mesures barrières et consignes de sécurité sont assurées ; la confidentialité est garantie.

Toutes les personnes assurant les permanences sont formées à l’accompagnement de victimes de violences conjugales : psychologue, juriste, conseillère conjugale et familiale, éducatrice spécialisée…

Il est important de souligner que les violences conjugales dont les femmes sont majoritairement les victimes ne se restreignent pas aux violences physiques : les violences sexuelles sont particulièrement taboues ; les violences psychologiques (dont verbales) insidieuses et permanentes sont le signe d’une stratégie globale d’emprise, d’isolement, de déstabilisation de contrôle, d’humiliation, de destruction… de la part de l’agresseur.

La délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité femme-homme rappelle que des outils existent pour signaler, alerter, porter assistance ou écouter.

Informations complémentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.