Louis Aliot s’exprime suite aux élections municipales et à la menace sanitaire actuelle

0
12

Louis Aliot nous communique, sous le titre « Remerciements et mobilisation générale face à la menace », au sujet des élections municipales ainsi que des préoccupations sanitaires qui sont les nôtres aujourd’hui, avec prière d’insérer :

« Je tiens à remercier les perpignanaises et les perpignanais qui se sont rendus aux urnes dans une situation exceptionnelle. Je remercie aussi celles et ceux qui m’ont porté largement en tête lors de ce scrutin et qui ont manifesté un fort désir de changement face à un système clientéliste déclinant.

Autour d’une équipe de colistiers formidables et de militants extraordinaires, nous avons défendu un programme de bon sens, protecteur et dynamique qui nous place en alternative crédible pour l’avenir.

Mais l’heure n’est pas à la préparation de ce second tour de l’élection (reportée après cette crise) mais à la protection générale de nos concitoyens.

Dans cette période délicate, en tant que citoyens, nous avons l’impérieuse nécessité de nous mettre au service de l’intérêt général, chacun avec ses possibilités.

Le premier geste citoyen étant de respecter les consignes gouvernementales afin de faciliter le travail de toutes celles et ceux qui sont en première ligne dans cette guerre sanitaire.

Je tenais à remercier tous les professionnels de la santé mobilisés ainsi que tous ceux qui les accompagnent dans cette mission, pompiers et ambulanciers, mais aussi tous les acteurs de la médecine libérale.

Il faut aussi soutenir, après la mise en place des mesures de confinement, les forces de gendarmerie, de la police nationale et de police municipale, qui sont une nouvelle fois sollicitées dans des conditions difficiles après avoir connu les épisodes tendus des attentats et des mobilisations sociales.

Après les annonces du gouvernement, il faut aussi que les élus et les collectivités se mobilisent afin de faciliter l’organisation générale et permettre les services publics les plus vitaux, l’enjeu étant de préserver la santé des agents tout en assurant la continuité des missions essentielles.

Un mot aussi pour nos chefs d’entreprise, nos commerçants et nos artisans pour qui la période est particulièrement douloureuse et angoissante mais qui peuvent compter sur nous pour mobiliser les services de l’État afin de les soulager de leurs contraintes immédiates. Nous veillerons à ce que les plans de

sauvegarde, de continuités d’activités (Pca) et d’aide mis en place soient efficients et efficaces.

Il est évident que de notre discipline individuelle dépend notre réussite collective dans le sauvetage de précieuses vies.

Plus nous serons responsables et plus nous faciliterons la tache de celles et ceux qui combattent le virus sur le front de l’épidémie dans les hôpitaux et les cliniques. Je compte sur la solidarité de tous et le respect de nos institutions et de nos agents publics mobilisés.

En tant que député des Pyrénées-Orientales et en attendant des informations plus complètes sur l’évolution de la situation, j’ai décidé de mobiliser mon cabinet parlementaire et mes assistants en assurant une permanence téléphonique et numérique afin de répondre à toutes les questions que nos concitoyens pourraient se poser en dehors des questions médicales ou de santé.

A cet effet, un accueil téléphonique sera assuré au 04.68.57.92.64 et une adresse mail a été spécialement créée : crise-sanitaire@louisaliot.net

Pour toutes les autres questions concernant le virus et la gestion de crise, consultez le site https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Par ailleurs, j’adapte mon profil Facebook de député à la situation pour faire passer tous les messages utiles à l’organisation de notre vie commune et à notre sécurité dans tous les domaines.

Soyons mobilisés, disciplinés et unis dans cette bataille. Communiquons utilement dans l’intérêt de tous.

Un grand merci à tous. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.