Les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie se mobilisent pour traverser la crise du Coronavirus à travers des systèmes communautaires

0
2

Les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie sont parmi les secteurs les plus touchés par le Coronavirus car dépendants du tourisme et pourtant ils représentent une partie importante de l’économie française et mondiale.

Les restaurants et hôtels emploient des millions de Français, aujourd’hui au chômage partiel à cause de la crise sanitaire mondiale qui touche de plein fouet la France et le monde. Sauver ces emplois pour l’avenir parait essentiel pour les travailleurs eux-mêmes. Mais il  l’est aussi pour relancer l’économie des pays le plus rapidement possible après la période de confinement. On pourra espérer limiter les dégâts économiques de ces secteurs. Car tous les voyages prévus durant les vacances de Pâques seront reportés sur l’été. Pour l’heure, on observe la mise en place de leviers communautaires venant soutenir toute l’industrie.

Tout d’abord, les résidents des quartiers de certains hôtels peuvent les soutenir en achetant leurs denrées alimentaires restantes. Cette solution a l’avantage d’éviter le gaspillage alimentaire, de limiter les pertes économiques des hôtels et de de désemplir les supermarchés pris d’assaut. Pour ceux qui aimeraient bien aller au restaurant et ne pas avoir à cuisiner, il est toujours possible de commander à emporter auprès des restaurants ou sur les plateformes de livraison à domicile, des plats préparés en restaurant indépendants ou d’hôtels. Diffuser ces solutions sur les réseaux sociaux permet de soutenir les hôtels et restaurants en faisant connaitre les bonnes adresses à toute une communauté ou simplement à son entourage. Pour venir davantage en aide à ces établissements, il est possible d’acheter leurs produits dérivés sur leurs boutiques en ligne tels que peignoirs ou playlists de musique d’ambiance. Certains hôtels ouvrent même des cagnottes en ligne pour ceux qui voudraient subvenir aux salaires diminués de leurs employés. Enfin, on voit apparaître une offre de cartes cadeaux ou bons d’achat à acheter dès maintenant auprès des hôtels et restaurants, ayant vocation à être utilisés après la réouverture, mais apportant dans l’immédiat une trésorerie qui pourrait sauver un certain nombre d’établissements ou de salariés.

On peut constater également des hôtels qui viennent divertir leurs communautés cloitrées à leurs domiciles. De nombreuses programmations culturelles, sportives ou artistiques voient le jour sur les plateformes digitales des hôtels. Réseaux sociaux et site internet d’hôtels augmentent leur présence, parés de cours de sports en vidéos, d’expositions en ligne ou d’activités à distance pour apporter bien-être et divertissement aux communautés en attente d’une fin de confinement. Ces solutions permettent aussi de maintenir un lien social entre les clients et les hôtels. Dans certains hôtels, les dirigeants ouvrent leur cuisine à leurs salariés pour qu’ils repartent en fin de service avec des produits frais et autres préparations périssables. D’autres hôtels, quant à eux, tendent la main aux plus démunis en consacrant une partie de leur capacité d’accueil aux sans-abris infectés par le Covid-19 ou pour leur permettre de respecter cette période de confinement.

Toutes ces mesures d’entraide permettront certainement de soutenir beaucoup d’établissements et de particuliers durant cette période si particulière. Mais ce soutien ne doit pas être de courte durée, il va devoir s’installer sur le long terme car l’impact sera à la fois financier, social et sociétal. Qui peut prédire aujourd’hui la durée de la crise sur le tourisme ? Il va donc être primordial d’aider ces secteurs même après cette crise sanitaire en continuant à les fréquenter, plus que jamais, dès la fin du confinement pour limiter les conséquences économiques négatives mais aussi pour retrouver, entre autres, contacts sociaux et curiosité culturelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.