Les salariés des P-O quittent les entreprises pour devenir auto-entrepreneurs

Un constat sur l’année 2015, 60% des nouvelles créations d’entreprises dans les Pyrénées-Orientales sont des auto-entrepreneurs, posant des problèmes concernant la qualification de ces entreprises ainsi qu’une concurrence déloyale pour les entreprises artisanales.

Jacques Cresta, député PS et conseillé régional, s’est rendu ce matin dans les locaux de l’entreprise de menuiserie de Robert Massuet, président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb).

Après avoir visité son entreprise, évoqué les travaux en cours, notamment ceux de rénovation du Lycée Pablo Picasso où l’entreprise réalise les travaux de menuiserie, ils ont pu évoquer les questions d’actualité concernant les artisans du département des Pyrénées-Orientales.

Un constat sur l’année 2015, 60% des nouvelles créations d’entreprises sont des auto-entrepreneurs, posant d’après Robert Massuet et Jacques Cresta « des problèmes concernant la qualification de ces entreprises ainsi qu’une concurrence déloyale pour les entreprises artisanales ». Une autre tendance lourde concerne l’augmentation des ruptures conventionnelles des contrats de travail, parfois à l’initiative de certains chefs d’entreprise, mais aujourd’hui de plus en plus à la demande des salariés, ce qui permet à ces derniers tout en touchant les indemnités chômage de créer leur entreprise par le statut de l’auto-entrepreneuriat. Pour le député et le chef d’entreprise, c’est « le problème récurrent du détachement des travailleurs, avec une présence importantes de travailleurs venus de l’Est, ne parlant pas français ce qui pose des problèmes de sécurité sur les chantiers concernant les directives à suivre dans la bonne exécution des travaux ».

les-salaries-des-p-o-quittent-les-entreprises-pour-devenir-auto-entrepreneurs

Le député a pu évoquer avec le Président de la Capeb les avancées concernant la lutte contre le travail détaché, la politique volontariste de la Région en direction des entreprises et des artisans avec les avances de trésorerie, l’allotissement des marchés publics permettant aux artisans de répondre sur des petits lots, réduire la complexité des dossiers d’appel d’offre et une programmation importante de rénovation des logements sur la bande littorale dans le cadre du Plan Littoral 21 qui aura pour finalité la réhabilitation des logements du bord de mer pour améliorer la qualité d’accueil touristique.

Ils ont prévu de se revoir prochainement pour refaire un point sur les dossiers concernant les questions économiques.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.