Les Mémoires d’Algérie de Robert Mazziotta

Robert Mazziotta est né en 1949 à Oran, en Algérie alors française. Sa famille était présente dans ce pays depuis plusieurs générations. Témoin des dramatiques évènements, il fut rapatrié en France métropolitaine en 1962. Il subit un choc en arrivant à Épinal où il vécut avec sa famille de 1962 à 1967. Présentation et dédicaces des « Mémoires réconciliées », éditions L’Harmattan vendredi 25 Octobre 2019 à partir de 17h30 à la librairie Torcatis, Perpignan, avec le concours du Cml.

Devant les problèmes auxquels se heurte notre société, chacun doit se demander comment agir. L’une des réponses se trouve dans l’écriture.

Démarche citoyenne autant que projet littéraire, voici l’histoire vécue d’un adolescent confronté aux évènements douloureux survenus à Oran, pendant la période qui a précédé l’indépendance de l’Algérie. C’est le souvenir de faits qui engendrèrent un traumatisme des mémoires.

C’est aussi le récit d’un exil paradoxal, dans sa propre patrie et malgré une insertion réussie. La guerre d’Algérie constitue la toile de fond d’une réflexion sur la nature humaine et sur la nécessité de vivre ensemble, dans la tolérance mutuelle.

L’un des thèmes qui apparait est celui de l’évolution d’une position conditionnée par les circonstances, hostile, réductrice et fermée, vers une plus ouverte, prenant en compte le point de vue des uns et des autres. La réconciliation devient alors possible. L’analyse du passage de l’adversité à l’altérité amène un message de fraternité et d’espoir.

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.