L’école d’été de la décroissance et de la justice environnementale vient de se terminer à Cerbère

lecole-dete-de-decroissance-de-justice-environnementale-vient-de-se-terminer-a-cerbere

L’école d’été de la décroissance et de la justice environnementale a pris place à Cerbère du 10 au 15 juillet 2016. Cette école dure deux semaines au total avec une première partie à Barcelone. Elle est organisée par un institut de recherche, l’Institut de Ciència i Tecnologia Ambientals (ICTA) de l’université autonome de Barcelone.

L’ICTA est renommé au niveau mondial pour toutes les publications et tous les évènements scientifiques qu’il organise. L’école était aussi organisée par les chercheurs et activistes de « Recherche & Décroissance » dont un des nombreux projets est le projet Can Decreix à Cerbère. Recherche & Décroissance a publié de nombreux livres, revues scientifiques, et conférences sur la décroissance. A Can Decreix l’idée de la décroissance est mise en pratique, et les théories se peaufinent avec le passage de nombreux chercheurs qui viennent pour réfléchir et échanger des idées. Il s’agit ni plus ni moins de réfléchir à un autre objectif sociétal que celui de la croissance économique, afin d’éviter dépressions économiques, raréfaction et conflits sur les ressources, pertes de convivialité et de sens, destruction des écosystèmes etc.

La première semaine s’est déroulée à L’ICTA, Université Autonome de Barcelone. La deuxième semaine se déroule à Cerbère en partie à l’hôtel central et en partie à Can Decreix. Elle a été un grand succès et un grand moment. 38 étudiants ont participé à l’école et tous et toutes viennent de recevoir leur diplôme. Ils (ou plutôt elles, 2/3 sont des femmes) viennent de vingt pays différents et des cinq continents. La plupart sont des chercheurs en train de faire leur doctorat mais il y a aussi un certain nombre de professeurs d’université. L’école était soutenue par non moins de quatorze volontaires. Les cours étaient fait de manière habituelle (frontale avec « Power-Point ») mais pas seulement. De nouvelles méthodes pédagogiques étaient mises en pratique. Citons le théâtre forum, les débats modérés, les tours explicatifs, les démarches artistiques etc. Chaque étudiant-chercheur a présenté un projet de recherche innovateur dans le cadre de l’école qui donnera lieu à une publication. Les cours donnent lieu à de nombreux débats très riches d’enseignement.

Les étudiants ont été charmés par le village de Cerbère et par les rencontres avec les habitants. A les écouter ils seront enchantés de revenir et de contribuer à donner plus de vie à ce village. Une partie a dormi à l’hôtel Belvédère, un symbole de la démesure des années folles. Cerbère est devenu un lieu important dans le réseau de la décroissance, suite aux divers évènements des dernières années.
Une vingtaine de professeurs ont donné des cours à l’école d’été venus de L’ICTA, ou d’autres universités. Les cours à Cerbère étaient sur les thèmes de la démocratie, la politique de décroissance, la souveraineté énergétique, le localisme ouvert, les biens communs, la justice environnementale.

Le mardi a donné lieu à une rencontre avec les habitants à l’hôtel central qui s’est focalisé sur la notion de low tech avec Kris de Decker : http://www.lowtechmagazine.com/.
De nombreuses solutions peuvent être apportées par des techniques simples basées sur une plus grande adaptation avec les conditions environnantes.

En savoir plus :

École d’été de la décroissance et de la justice environnementale http://summerschool.degrowth.net/
Programme : http://summerschool.degrowth.net/index.php/program
Site de Recherche et décroissance : http://www.degrowth.org/
Site de Can Decreix : http://www.candecreix.cat/
Site de l’ICTA : http://ictaweb.uab.cat/

A lire :
Bayon, D, Flipo, F, Schneider F. La décroissance, 10 questions pour comprendre et en débattre. La Découverte Poche / Essais n°362 ; 2012.
D’Alisa G, Demaria F, Kallis G, Décroissance. Vocabulaire pour une nouvelle ère. Éditions passager clandestin, 2015, 528p.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.