Le Soler : Laura Vazquez, lauréate du Prix de poésie de la Vocation 2014

le-soler-laura-vazquez-laureate-du-prix-de-poesie-de-la-vocation-2014

le-soler-laura-vazquez-laureate-du-prix-de-poesie-de-la-vocation-2014

Laura Vazquez, Solérienne, reçoit le prestigieux Prix de poésie de la Vocation 2014.

Laura Vazquez qui a grandi au Soler, a remporté tout récemment le Prix de poésie de la Vocation 2014 pour son livre « La main de la main » qui sera publiée en décembre prochain aux Editions Cheyne.

« Pour moi ce prix représente surtout l’opportunité d’être publiée par la prestigieuse maison d’édition Cheyne. Un éditeur qui a publié des auteurs que j’apprécie à l’image de Linda Maria Baros ou Jean-Baptiste Pedini. Plus qu’une reconnaissance pour moi ce prix représente un aboutissement avec la publication de mes textes » explique Laura Vazquez.

Doté de 4000 euros, le Prix de poésie de la Vocation, est remis annuellement par la Fondation Marcel-Bleustein-Blanchet depuis 1984 afin d’encourager et faire connaître la génération montante de poètes.

Agée de 28 ans, Laura Vazquez codirige la revue «  Muscle » et publie régulièrement depuis plusieurs années ses œuvres dans de nombreuses revues de poésie comme Nioques, BoXon, Doc(k)s, Behind, Les cahiers du Refuge, Aka…

En 2014, elle a publié ses deux premiers ouvrages, « A chaque fois » et « Le système naturel et simplifié », aux éditions Derrière la salle de bains.

« La poésie pour moi c’est la liberté totale dans l’écriture. Je peux écrire vraiment ce que je veux. En poésie, il n’y a pas de règles si ce n’est les règles que l’on s’impose à soi-même. C’est cette liberté là que j’avais déjà toute petite lorsque j’ai appris à parler, je fais donc de la poésie depuis toujours. Je dois également dire que mes parents m’ont beaucoup encouragée, j’aime lire depuis toujours, et mes parents ont veillé à ce que je sois entourée de livres ».

Elle collabore également avec la musicienne Clara de Asis et leurs pièces poétiques sonores ont été diffusées sur France Musique, Radio Grenouille, WebSYNradio, ainsi qu’au musée de Bologne et au musée de Merano (Italie)…

Elle participe aussi à de nombreux festivals et à des lectures poétiques. « Pour moi la performance de poésie, la poésie hors du livre est aussi importante que la poésie écrite et publiée dans les livres » confesse Laura Vazquez .

Laura Vazquez est doctorante à l’Université de Caen Basse-Normandie, et par ailleurs titulaire d’une Licence de Lettres à l’Université de Perpignan et d’un Master à l’université de Barcelone. Elle réside actuellement à Marseille où elle prépare une thèse à propos de la poésie sonore et performée.

Le Sénateur-Maire du Soler, François Calvet, se réjouit de l’attribution à une solérienne de  ce prestigieux Prix de poésie « qui honore toute la commune » et tient à féliciter Laura qu’il connait fort bien, puisque sa maman, Josette Villegas Vazquez a travaillé à la mairie du Soler, de longues années avant de prendre sa retraite il y a peu.

le-soler-laura-vazquez-laureate-du-prix-de-poesie-de-la-vocation-2014-1

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.