Le Soler : Conférence Axel Kahn – Rdv de la Connaissance – Mardi 18 novembre 2014

le-soler-conference-axel-kahn-rdv-de-la-connaissance-mardi-18-novembre-2014

le-soler-conference-axel-kahn-rdv-de-la-connaissance-mardi-18-novembre-2014

RENDEZ VOUS DE LA CONNAISSANCE AU SOLER

Conférence Axel Kahn au Soler

Mardi 18 novembre 2014 – salle des fêtes du Soler, 20h30 – Entrée libre et gratuite

 » Pensées en chemin », L’itinéraire pédestre d’un chercheur

Axel Kahn marcheur ? On le savait généticien, médecin, humaniste. On le découvre ici en randonneur de haut niveau, capable d’avaler deux mille kilomètres en parcourant « sa » France de la frontière belge dans les Ardennes à la frontière espagnole sur la côte atlantique, au Pays basque. Itinéraire buissonnier qui le conduit de la vallée de la Meuse à Saint-Jean-de-Luz, en passant par Vézelay, le Morvan, la Haute-Loire, les Causses et le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle pendant sept cents kilomètres.

Le livre qu’il a tiré de ce périple est plusieurs choses à la fois : un carnet de voyage curieux, drôle, rêveur, où nous sont contées les anecdotes d’une traversée haute en couleurs ; une sorte de manuel d’histoire, où remontent à notre mémoire quelques-uns des lieux célèbres du passé de la France. Mais aussi une réflexion sur l’état de notre pays, la désertification de beaucoup de régions, la pauvreté de certaines, les effets ravageurs de la mondialisation. « Sécession », énonce-t-il : « J’appelle ainsi la rupture d’une partie de la population avec la vie politique ordinaire, l’apparente rationalité de son discours et ceux qui le tiennent. » Comme on voit, l’humaniste engagé n’a pas disparu derrière le marcheur.

Et puis ce livre est aussi l’occasion de rencontrer à chaque étape des hommes et des femmes qui racontent chacun un bout de la vraie France d’aujourd’hui, celle dont on n’entend jamais parler.

Cette soirée en partenariat avec le Centre Méditerranéen de Littérature est une occasion unique de rencontrer Axel KAHN, connu du grand public pour ses recherches en génétique, pour son sens de la vulgarisation scientifique. Ainsi que pour ses prises de positions sur certaines questions éthiques et philosophiques ayant trait à la médecine et aux biotechnologies, au clonage ou aux OGM. Ouvrages disponibles sur place à la dédicace avec la participation de la librairie PRESSE PAPIER de Thuir.

Bio Axel Khan : Axel Kahn est un scientifique, médecin généticien, et essayiste français, fils du philosophe Jean Kahn-Dessertenne, et frère du journaliste Jean-François Kahn et du chimiste Olivier Kahn. Docteur en médecine et docteur ès sciences, il est directeur de recherche à l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et a dirigé l’Institut Cochin de 2002 à 2008. Il a été le président de l’université Paris Descartes de 2007 à 2011, et président de la Commission recherche de la conférence des présidents d’universités. Ses travaux scientifiques portent notamment sur le contrôle des gènes, les maladies génétiques, le cancer et la nutrition. Ils ont donné lieu à environ 500 articles  publiés dans des revues scientifiques internationales. Il a été Président de la Commission du Génie Biomoléculaire de 1987 à 1997, Rédacteur en chef de la revue Médecine Sciences de 1986 à 1998 et membre du Comité Consultatif National d’Ethique de 1992 à 2004. De 2000 à 2002, il a présidé à Bruxelles le Groupe des Experts de Haut Niveau en Sciences de la Vie auprès du Commissaire de la Recherche de la Commission Européenne. Depuis 2007-2008, il est Président de la Fondation Internationale du Handicap, Président du Comité d’Ethique de la Ligue du Cancer et Président de Paris Biotech Santé.

Outre ses travaux scientifiques, Axel Kahn intervient fréquemment sur des sujets touchant aux aspects moraux et sociaux de la médecine, de la génétique et des biotechnologies. Axel Kahn est surtout connu du grand public pour la vulgarisation scientifique qu’il fait depuis de nombreuses années et ses prises de positions sur certaines questions éthiques et philosophiques ayant trait à la médecine et aux biotechnologies, en particulier au clonage ou aux OGM, notamment en raison de son travail au sein du Comité consultatif national d’éthique de 1992 à 2004.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.