Le Conseil Local de Santé Mentale Agly-Fenouillèdes est en place

Le Conseil Local de Santé Mentale Agly-Fenouillèdes est en place

Vendredi 29 mars, Jean-Marc Batailler, Directeur par interim du Centre Hospitalier de Thuir, et Charles Chivilo, Président de la Communauté de Communes Agly-Fenouillèdes ont signé la convention de partenariat portant constitution du Conseil Local de Santé Mentale Agly-Fenouillèdes.

Le Conseil Local de Santé Mentale, une instance de coordination

Cette instance est considérée comme un mode d’organisation pertinent pour améliorer la prise en charge globale des personnes vivant avec des troubles psychiques et pour faire de la promotion de la santé mentale de tous, un objectif politique partagé.

Charles Chivilo a fait part de sa satisfaction de voir aboutir ce travail partenarial qui s’inscrit dans le cadre du Contrat Local de Santé « Il s’agit d’une démarche pragmatique pour offrir à la population des soins de proximité par une meilleure coordination et un meilleur repérage des problématiques de santé mentale. Ce Conseil Local de Santé Mentale vient consolider la dynamique déjà engagée sur notre territoire. »

Jean-Marc Batailler a complété en indiquant que « la création de ce Conseil Local de Santé Mentale s’inscrit dans la continuité du travail engagé par les équipes du Centre Médico-Psychologique et de l’hôpital de jour du Secteur Nord. Nous travaillons quotidiennement pour offrir des soins adaptés de proximité, et cette instance permettra de suivre au plus près l’évolution des besoins des habitants du Fenouillèdes en lien avec l’ensemble des personnes impliquées localement. »

Une composition pluridisciplinaire et pluri-professionnelle

Le Conseil Local de Santé Mentale réunit toutes les personnes et structures concernées par la santé mentale : élus locaux, soignants, personnes vivant avec des troubles psychiques et leurs proches, professionnels du social et médico-social, acteurs de santé publique, communauté éducative, et équipes d’intervention d’urgence telles que les pompiers et les gendarmes.

C’est de la multiplicité des regards que naitront des actions adaptées au Fenouillèdes.

Un travail en réseau

Plusieurs axes de travail vont être engagés dans les semaines qui viennent par le Conseil Local de Santé Mentale Agly-Fenouillèdes : « informer la population et les différents professionnels sur le dispositif en santé mentale existant afin d’améliorer l’accès aux soins et faciliter le repérage précoce des troubles psychiques ; faciliter une résolution concertée des situations complexes, et contribuer à l’élaboration et à la réalisation de projets communs » détaille Charles Chivilo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.