Le Comité de pilotage des Quartiers Anciens s’est réuni

le-comite-de-pilotage-des-quartiers-anciens-sest-reuni

Le Comité de pilotage du Programme National de Requalification des Quartiers Anciens et Dégradés (PNRQAD) s’est tenu le 20 avril 2018 à l’Hôtel de Ville de Perpignan.

En introduction, l’adjoint au maire Olivier Amiel a rappelé que depuis 2012 dans le cadre de ce PNRQAD la Ville de Perpignan a mis en œuvre une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH-RU) sur le Quartier de la Gare en partenariat avec l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) représenté par Monsieur Christian Mourougane, son Directeur général adjoint, complétée par une autre convention signée avec l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) représentée par Odile Dubois.

C’est ainsi que des aides exceptionnelles destinées à aider les propriétaires de logements privés qu’ils soient occupants ou bailleurs ont permis de rénover leurs biens, y compris les parties communes des copropriétés. Les interventions sont dorénavant visibles et la qualité résidentielle s’est considérablement améliorée. Comme l’a rappelé la Maire de quartier Chantal Gombert.

L’intérêt du PNRQAD c’est d’avoir la chance de bénéficier d’une triple intervention : en faveur des conditions de vie des habitants, en faveur de l’image du quartier pour attirer des investisseurs, et en faveur des entreprises locales qui sont les principaux intervenants pour les travaux engendrés par les subventions.

D’où la grande satisfaction pour l’ensemble des partenaires présents (Préfecture, Communauté urbaine, Caisse des dépôts, Action Logement, ARS…) de voir l’opération renouvelée pour 5 années supplémentaires.

Quelques chiffres depuis 2012 pour l’habitat :
– 178 propriétaires ont bénéficié d’aides pour les travaux dans leur logement.
– 31 copropriétés ont rénové leurs parties communes
– 114 immeubles ont pu embellir leurs façades.
– 31 copropriétés traitées
– 1,4 M€ de subvention versée
– 5,943 M€ de travaux générés (19,5 M€ si on ajoute les équipements).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.