Le collectif TNE Occitanie-Environnement se mobilise

salses-le-chateau-la-commune-gagne-contre-les-eoliennes

Michèle Solans et Jean Pougnet, co-secrétaire du Collectif TNE Occitanie-Environnement nous communiquent sous le titre « Mobilisation régionale à Perpignan le 4 mai, pas une éolienne de plus en Occitanie ! », avec prière d’insérer :

« Le samedi 4 mai le Collectif TNE Occitanie-Environnement – en co-organisation avec nos amis catalans du collectif Le vent tourne – mobilise les opposants au massacre de nos territoires ruraux pour un moratoire sur l’éolien industriel en Occitanie, place de la préfecture à Perpignan, à 16h30. Une motion sera remise dans ce sens au préfet, puis au préfet de Région et envoyé aux différentes autorités.

Depuis 20 ans notre région est envahie par des éoliennes de plus en plus gigantesques au nom d’une pseudo transition écologique alors qu’il ne s’agit que d’un business « vert » particulièrement lucratif pour ses promoteurs.

Non l’énergie éolienne n’est pas une énergie propre : elle utilise des terres rares pour ses générateurs, laisse dans le sol des tonnes de béton, nécessite l’installation de dizaines de transformateurs et des kilomètres de lignes électriques ainsi que le relais de centrales à gaz en cas de manque de vent.

Non le choix n’est pas plutôt l’éolien que le nucléaire : des milliers d’aérogénérateurs déjà installés en France, aucune centrale nucléaire fermée et plusieurs EPR en projet.

Il est temps de faire le bilan des conséquences sur la biodiversité et la vie des populations de l’implantation de ces milliers de machines avant d’en construire d’autres (multiplier par 5 la puissance installée : c’est ce que souhaite la Région avec son scénario Repos !)

D’autres politiques sont-elles possibles pour sauver le climat ?

Oui, car avant de produire toujours plus d’énergie n’est-il pas plus d’intelligent d’en dépenser moins et donc d’y consacrer des moyens au lieu de subventionner des entreprises privées qui vivent des taxes payées sur nos factures d’électricité ?

Oui car d’autres modes de production et de consommation sont possibles ; les citoyens sont prêts à en débattre : il faut leur laisser la parole !

On s’arrête et on réfléchit mais entre temps pas une éolienne de plus en Occitanie !

Et pour en discuter, le collectif TNE-OE organise, avant la manifestation, un débat public de 14h à 16h salle des Libertés, rue cité Bartissol à 10 mn de la préfecture.

Un premier temps consacré aux revendications et analyses avec un zoom sur « fric et énergies » ; le second aux propositions du collectif régional (Reposta) car une transition écologique et énergétique sans une éolienne de plus en Occitanie est possible.

Plus d’infos sur toutesnosenergies.fr 
TOUTES NOS ÉNERGIES / OCCITANIE ENVIRONNEMENT = 160 associations 
pour la protection de l’environnement, du patrimoine et de la qualité de vie des habitants, 
pour une politique énergétique respectueuse de la vie des territoires ruraux d’Occitanie 
contre l’invasion de l’industrie éolienne dans les milieux naturels et les espaces à protéger. »
 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.