Le carré d’or, « Notre Dame des Landes » catalans 


10603220_10152271817753365_7307319813380254875_n (1)Le manque de volonté politique affiché d’arrêter l’avancée du nouveau centre commercial, le carré d’or, cristallise les tensions des commerçants du centre ville aux abois.

Une situation de crise :

Avec la fermeture de plus de un commerce par semaine, les acteurs sont à bout, la saison estivale n’ayant pas réussis à endiguer la crise endémique, la situation au centre ville est telle une poudrière… Avis aux pompiers qui risquent de voir s’embraser la ville !

16% de vacance commerciale en ville et 10,2% en périphérie. Selon l’étude menée par le PROCOS, à ce niveau de vacance commerciale « Le marché de consommation doit être recomposé, pour que le commerce puisse être relancé ».

Il semblerait donc qu’il faille se poser tous autour d’une table, réfléchir à une politique commerciale globale et surtout stopper tous les projets en cours. Au lieu de cela on part, comme souvent dans tous les sens, avec des initiatives plus ou moins réussies, comme le « pass catalunya nord », ou la plaquette commerciale du Conseil Générale, ventant les mérites des grandes surfaces de l’autre coté de la frontière ! Que d’énergie et d’argent perdu, alors que la situation demande retenue et pondération budgétaire …

Le libéralisme et la passivité apparente de la mairie met les commerçants en colère car ils assistent inéluctablement à la déliquescences du tissus économique du centre ville et à la fermeture programmée des boutiques les unes après les autres.

Malgré un adjoint au commerce, Stéphane Ruel, plus que motivé, la nouvelle municipalité semble impuissante ou indifférente aux demandes d’arrêt de constructions de surfaces commerciales en extérieur, et à la fermeture des boutiques, plus pourvoyeuses d’emploi du centre ville.

Maintenant que les commerçants semblent enfin unis, l’appel sur les réseaux sociaux de Steve Golliot-Villers, ancien colistier de Clotilde Ripoull, pourrait bien être entendu massivement.

Rendez-vous, habillés d’un gilet jaune, sur l’emplacement du futur centre commercial, route de Canet-en-Roussillon ce Mercredi 20 Août à 9h30, pour voir si les act
eurs commerciaux du département répondent présents à cet appel.caree

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.