Lauréat du projet Psamides, l’Epm lève 2,4 millions d’euros d’aide européenne avec ses partenaires pour améliorer les capacités d’innovation et l’emploi des ports de plaisance

Psamides compte avec quatre partenaires occitans : Port de Sète-Sud de France, Noveltis (Labège-Toulouse) et l’Eurorégion Pyrénées Méditerranée (chef de file).

Financé par le programme européen Interreg Med, ce projet est associe dix partenaires parmi lesquels : Ports des Îles Baléares, Ports de la Generalitat de Catalogne, Port de Sète – Sud de France, Port d’Héraklion, Pôle Mer Toulon Var Technologies, Athena R&I Center, Imtm Montenegro, l’université de Rijeka, Sas Noveltis et l’Epm.

Durée : 3 ans (du 1er novembre 2019 au 30 juin 2022).
L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée est un projet politique de coopération territoriale né en 2004 avec le soutien de l’Union européenne. L’Eurorégion se compose de la Région Occitanie, de la Generalitat de Catalogne et du Gouvernement des Îles Baléares, qui en détient la présidence tournante depuis le mois de février 2019.

Pour un budget total prévu à hauteur de 2,8 millions d’euros, la Commission Européenne cofinance ce projet à hauteur de 85%, soit 2,4 millions d’euros dont 2,2 millions d’euros issus du Fond Européen de Développement Régional (Feder) et 230k€ au titre de l’Instrument de Pré-Adhésion (Ipa) en faveur du partenaire Monténégrin.

L’objectif du projet est le suivant :
Accompagner la croissance durable et le potentiel de développement économique des ports de plaisance par la mise en œuvre de solutions innovantes, notamment dans les domaines de la gestion des flux touristiques, d’une gestion durable des ressources et des équipements, ou encore d’une offre de services adaptée aux nouveaux besoins des professionnels de la croissance bleue et usagers des ports.

Psamides mettra en relation deux secteurs fondamentaux de la « croissance bleue » en zone Méditerranée. D’un côté, les ports et, de l’autre, le tourisme côtier et maritime.
D’après des études de l’Epm, ces deux secteurs représentent, combinés, 51% du PIB, 69% des emplois, et 61% des bénéfices engendrés par l’économie bleue au sein de l’Union Européenne.

La plaisance représente une partie importante du secteur touristique. Il apparaît donc à la fois pertinent et fondamental de concilier le développement économique de l’outil portuaire au service de la filière touristique y compris dans une approche plus large avec la zone continentale.

Dans le cadre du programme européen de coopération Interreg Méditerranée, Psamides s’inscrit dans les objectifs l’axe 1 : « soutenir la capacité d’innovation en Méditerranée
afin de développer la croissance intelligente et durable ».

Pour ce faire, Psamides axera son plan d’action sur deux grandes lignes de travail :
1) Créer une communauté de la croissance bleue des ports de plaisance : travailler sur les enjeux partagés de développement durable dans une approche transnationale.
2) Améliorer la gouvernance de la croissance bleue : favoriser le changement dans les politiques publiques liées à la gestion de cette zone Méditerranéenne en leur permettant d’intégrer les solutions innovantes mises en œuvre par Psamides.

10 partenaires à travers l’Europe
Le projet, financé par le programme européen MED, associe dix partenaires : Ports des Îles Baléares, Ports de la Generalitat de Catalogne, Port de Sète- Sud de France, Port d’Héraklion, Pôle Mer Méditerranée Toulon Var technologies, Athena R&I Center, IMTM Montenegro, l’université de Rijeka, SAS Noveltis et l’EPM.

Le nom du projet : « Psamides » : un référent de la mythologie classique
Psamides est l’acronyme anglais du nom du projet, Alliance pour un développement durable des Ports de plaisance de petites et moyennes tailles. Dans la mythologie grecque, les psamides sont les nymphes des plages de sable fin, qu’elles préservent et protègent.

L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée
L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée est un projet politique de coopération territoriale né en 2004 avec le soutien de l’Union européenne. Les principaux objectifs de L’Eurorégion pour la période 2017-2020 sont les suivants :
– Agir avec et pour les citoyens du territoire
– Développer l’écosystème eurorégional de l’innovation
– Contribuer au développement durable du territoire
Approfondir l’identité eurorégionale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.