L’Aspm contrainte au partage des points…

Zallat avait la victoire au bout du pied

Dimanche 22 septembre, l’équipe Régional 2 de l’As Perpignan Méditerranée accueillait Trèbes pour le compte de la deuxième journée du championnat. Quinze jours après son match nul encourageant en terres toulousaines, le collectif perpignanais a manqué son entrée en matière et a néanmoins su sauver les meubles pour arracher un score de parité (2-2) dans le dernier quart d’heure…

Deux approximations qui coûtent cher !
Dans le premier quart d’heure, rien ne se déroule comme prévu pour la formation catalane, dont le portier, Bornarel, servi sur une passe en retrait, est surpris par la vivacité du jeune Dressayre. Ce dernier jaillit au moment où le gardien s’apprête à dégager et contre le ballon pour conclure par un but. (0-1)

Peu après, c’est d’un ballon anodin que la situation bascule à nouveau en faveur des Audois. Le capitaine et défenseur central Ladeb arme un dégagement à l’entrée de sa surface mais se voit gêné par son coéquipier Bouras. L’instant de flottement qui s’ensuit profite aux Trébéens qui obtiennent un penalty suite à la sortie engagée de Bornarel. La sentence est exécutée par l’Audois Ben Brahim sur un contre-pied parfait. (0-2)

Kahlal au coup franc
La joie de Dressayre

La solidarité catalane et un très bon Kahlal permettent un retour perpignanais
Bien mal engagé, le onze du tandem Gadea / Pérez ne baisse pas les bras. Bien au contraire, il faut peu de temps aux locaux pour repasser la marche avant et déstabiliser la défense adverse. Si bien que Kahlal, recrue de l’intersaison, trouve la faille et surprend le gardien trébéen Sié d’une frappe sèche du gauche à 25 mètres du but à la suite d’une merveille de contrôle orienté. (1-2)

A la pause, les Catalans peuvent encore y croire et ils repartent d’ailleurs pied au plancher dès le retour des vestiaires, mais sans se montrer assez tranchants dans la zone de vérité, tandis qu’un Bornarel ressuscité est là pour sauver son équipe sur quelques ballons dangereux.
La réussite a désormais changé de camp et les Perpignanais parviennent à égaliser grâce à une tête rageuse de Kahlal sur un centre venu de la droite et qui laisse Sié impuissant. (2-2) Les Trébéens terminent de plus le match à dix, leurs défenseurs étant souvent poussés à la faute par les virevoltants attaquants locaux.

Mais malgré ces circonstances favorables, malgré un dernier face à face de Zallat, qui pique le ballon devant Sié mais oublie de lui donner de la puissance, le score en reste là lorsque l’arbitre renvoie les vingt-deux acteurs au vestiaire.
Si l’invincibilité perpignanaise est préservée, les Catalans n’ont pas encore connu les joies de la victoire après deux journées alors que se profilent un premier tour de Coupe d’Occitanie contre Elne mercredi 25 septembre puis un déplacement chez le coleader canétois dans deux semaines…

M’hamed Kehailia droit au but

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.