L’aspm concède un match nul contre Blagnac

0
25
Bouras solide au milieu de terrain

Dimanche 8 mars, l’Aspm accueillait Blagnac, deuxième du championnat pour mettre fin à une série de deux défaites, il est vrai contre de grosses équipes. Si le match nul 2-2 conclu contre les banlieusards toulousains apparait comme une bonne opération, les Perpignanais ont le sentiment d’être passés à côté d’une victoire à leur portée.

Un doublé de Rodrigues pour prendre les devants…
Bousculée en début de rencontre, la formation du duo Gadéa / Pérez tient le choc en défense et empêche les Caouecs de mener à bien leurs attaques. Passé ce temps faible, les Catalans ouvrent même la marque sur une échappée du jeune Rodrigues, profitant du gros travail de Manga dans l’axe pour aller tromper le gardien adverse d’une frappe à ras de terre. A la pause, les jaunes mènent 1-0. Cependant, s’ils reviennent avec des intentions offensives, ils se font prendre en contre dès le début du deuxième acte par une frappe de Capdeville, qui hérite d’un centre en retrait à l’entrée de la surface de Comte.
Loin de se décourager, les locaux poussent encore pour reprendre l’avantage par le même Rodrigues, auteur d’une frappe enroulée du pied droit qui laisse le portier blagnacais impuissant.

Comte félicite Lounis, les Caouecs en échec
Rodrigues fête son doublé

… mais un penalty litigieux prive les Catalans de la victoire
Alors qu’il reste moins d’un quart d’heure à jouer, les visiteurs obtiennent un pénalty très généreux que Capdeville transforme en croisant sa frappe au ras du poteau d’un Comte par ailleurs auteur d’un très bon match. Si les esprits s’échauffent un peu en fin de rencontre, plus rien n’est marqué et les Blagnacais concèdent leur tout premier match nul de la saison. Le prochain rendez-vous des Perpignanais est la réception de Gruissan dimanche prochain à San Vicens, pour prendre une revanche sur la défaite du match aller…

Capdeville auteur d’un doublé pour Blagnac

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.