L’actualité culturelle et locale à Argelès-sur-Mer

lactualite-culturelle-locale-a-argeles-mer
Gregory Tuban

Que se passe-t-il sur la commune d’Argelès-sur-Mer en cette fin février ? La journée des conseils en économie d’énergie s’est tenue le 17 février ; les hommages aux Chemins de la Retirada se sont déroulés du 26 au 19 février ; le 17 février a été présentée la conférence « D’Argelès au Vernet : Prémices de la Résistance dans les camps » ; l’exposition Les Républicains espagnols dans la résistance française se prolonge jusqu’au 30 juin et les travaux de réfection de l’avenue du Grau qui viennent de débuter !

Journée Conseils en économies d’énergie le 17 février
Vous pourrez rencontrer gratuitement et sans rendez-vous le 17 février de 9h à 12h et de 14h à 17h un conseiller EDF en économies d’énergie à l’Hôtel de Ville à l’Hôtel de Ville (Bureau des élus n°3).

Parmi les informations délivrées : obtention de renseignements sur votre facture EDF ; établissement d’un bilan tarifaire et étiquette énergie correspondant à votre logement ; présentation des différentes solutions permettant de réduire vos consommations, etc.

Les travaux de réfection de l’avenue du Grau débuteront le 20 février
Ils se poursuivront jusqu’au au 24 mars prochain. Ils concernent la portion de l’axe située entre le rond-point d’Arrivée et celui des Corailleurs.

Ces travaux seront assurés par la Ville et le conseil départemental des Pyrénées-Orientales (ce dernier réalisera le revêtement car l’avenue du Grau fait partie du réseau de voirie départementale).

Ils entraîneront certaines contraintes, dont la mise en place d’une circulation ponctuelle alternée et la mise en place d’une déviation au moment de la reprise du revêtement.

La Nature des travaux
– réfection des réseaux et reprise du revêtement ;
– création d’un trottoir mixte piétons / cyclistes (côté mer) ;
– aménagement d’un plateau traversant au droit de la rue du Soleil
– suppression de l’ilot central au rond-point d’Arrivée en vue de la création d’une voie supplémentaire dédiée aux bus ;
– création de stationnements vélos au niveau du rond-point d’Arrivée (côté parking des commerçants).

lactualite-culturelle-locale-a-argeles-mer

Chemins de la Retirada du 16 au 19 février
Argelès-sur-Mer fait partie des villes du département des Pyrénées-Orientales commémorant l’exil Républicain de 1939. L’événement est organisé par l’association FFREEE en partenariat avec la Ville.

Le programme à Argelès-sur-Mer
Vendredi 17 février
– 17 heures : dépôt de gerbe à la stèle du cimetière des Espagnols (avenue de la Retirada)
– 18 heures : conférence de Grégory Tuban (en une) ; « D’Argelès au Vernet, les prémices de la résistance dans les camps », Mémorial du Camp d’Argelès (salle des Aigles ; Espace Jules-Pams à Valmy) (Voir communiqué n°5)
– 18 heures : inauguration de l’exposition « Les Républicains espagnols dans la Résistance française », Mémorial du camp. (Voir communiqué n°4)
– 19 h 30 – Pot républicain offert par la municipalité d’Argelès-sur-Mer.

Samedi 18 février
– 10 heures : Espace Jean-Carrère (avenue Molière)
Ouverture du salon international du livre sur la Retirada et les camps avec les auteurs, les libraires et les associations.
Exposition sur les « Les enfants exilés en Russie ».
– 12 heures : « Repas tiré du sac ».
– 13 h 30 à 16 heures : Salon du livre, rencontre avec les auteurs, les libraires et les associations.
– 16 heures : conférence sur les enfants exilés en Russie par Verónica Sierra Blas.
– 17 heures : projection du film « Los niños de Rusia » (52’) de Jaime Camino, suivie d’une intervention sur les enfants réfugiés aujourd’hui par Réseau Education Sans Frontière (RESF).
– 19 heures : Repas (paëlla).
– 21 heures : spectacle des provinces d’Espagne « Anda, Jaléo », chants et danses avec la compagnie Maribel.

lactualite-culturelle-locale-a-argeles-mer

lactualite-culturelle-locale-a-argeles-mer

Découvrez la plaquette ici.

Exposition Les Républicains espagnols dans la résistance française au Mémorial du 17 février au 30 juin
Le Mémorial du camp d’Argelès-sur-Mer consacrera à partir du 17 février une exposition sur l’engagement des Républicains espagnols dans la résistance. Ceux-ci furent parmi les premiers à s’engager dans la résistance française. En effet, plus que d’autres, n’étaient-ils pas conscients du péril totalitaire qui s’annonçait ?
Jusqu’au 30 juin.

Entrée libre.
Mémorial du Camp d’Argelès-sur-Mer, espace Jules-Pams (Valmy).
Ouvert du mardi au samedi de 14 heures à 18 heures.
Inauguration le 17 février à 18 heures.
Infos. 04 68 95 85 03.

Conférence le 17 février : « D’Argelès au Vernet : Prémices de la Résistance dans les camps ».
Rendez-vous à 18 heures à la salle des Aigles (Valmy). La conférence sera assurée par Grégory Tuban (en une).

Journaliste, docteur en histoire contemporaine, spécialiste de l’internement des réfugiés venus d’Espagne, Grégory Tuban présentera lors de cette conférence des aspects peu connus des camps et de la résistance qui s’y est développée. Il présente la conférence :

Quand a débuté cette résistance ?
« La résistance intérieure débute officiellement avec l’armistice de juin 1940. Toutefois, certaines structures clandestines se sont mises en place suite à la Retirada. C’est le cas pour le réseau d’évasion du groupe Ponzán structuré depuis le camp du Vernet, en Ariège, durant l’été 1939 ou d’une réunion de la structure embryonnaire de l’Unión Nacional Española (UNE) dans une baraque du camp d’Argelès-sur-Mer en octobre 1939. »

Celle-ci revêt plusieurs formes…
« Oui. A partir de l’été 1941, la lutte s’accentue. Les Groupements de travailleurs étrangers, dont certains se trouvent dans les camps, sont à la base des groupes armés. La police va alors s’employer à traquer, notamment dans les camps, les différents mouvements qui structurent ces groupes montrant que le regroupement d’étrangers antifascistes dès l’hiver 1939 a favorisé la reconstitution de cellules et d’organisations militantes qui seront durant la Seconde Guerre Mondiale au cœur de la Résistance espagnole. »

Votre conférence aborde cette question d’une manière originale…
« En effet, elle traite un sujet connu sous un angle qui l’est moins. De plus, elle sera accompagnée d’une projection de documents inédits et remettra le camp d’Argelès-sur-Mer au centre de la réflexion. »

Le 17 février à 18 heures la salle des Aigles (Valmy).
Entrée libre.
Infos. 04 68 95 85 03.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.