L’actualité culturelle du Conseil Général des Pyrénées-Orientales

Theatre-plein-la-tetPrésentation de la « Loge de mer »

Christine Langé, directrice des Archives départementales, vous invite à découvrir le dessin d’une fenêtre de la Loge de mer de Perpignan, visible dans le cadre de l’exposition Trésors du patrimoine catalan. Ce dessin d’architecte du XVe siècle est un témoignage inédit et précieux pour la connaissance de l’architecture gothique méridionale. Jeu. 12 fév. – 15h30 – Chapelle Notre-Dame des Anges – Gratuit

Balade en terre d’Artistes, fin des inscriptions !

Sculpteurs, peintres, céramistes, potiers, mosaïstes… il ne vous reste qu’une semaine pour vous inscrire. Les 16 et 17 mai 2015, le Conseil Général organise la 12ème édition de Balade en terre d’Artistes. Inscription avant le 16 février 2015 sur le site culture66.fr. Un rendez-vous avec l’art à ne pas manquer !

Conférence

Rodrigue Tréton, docteur en histoire médiévale, donnera une conférence sur le thème “Scripturalité et pratiques administratives à Perpignan à la fin du XIIIe siècle : le cas du cartulaire du Masdéu et des capbreus du roi de Majorque”. L’occasion de présenter le cartulaire de la commanderie templière du Masdéu et les capbreus du roi Jaume II de Majorque, pour comprendre la transformation des pratiques de l’écrit documentaire et des méthodes administratives intervenue au cours du XIIIe siècle dans les royaumes chrétiens d’Occident. Sam. 14 fév. – 17h – Chapelle Notre-Dame des Anges – Gratuit

Du théâtre plein la Têt (affiche ci-contre)

La compagnie Qu’est-ce à dire présente son spectacle Pas bouger ce vendredi à La Cabanasse, en ouverture de la tournée « Du théâtre plein la Têt ». C’est une histoire simple : l’un est « a », tout entier dans le mouvement. L’autre est « b », tout entier dans l’immobilité. La rencontre de ces personnages les unit dans une même interrogation : comment vivre ? Ven. 13 fév. – 20h30 – La Cabanasse – Gratuit

 

TOUJOURS À L’AFFICHE :

Aurélie Lafourcade met les « murs à nus »

Au fil des années, elle a compilé des photographies de murs décrépis ou moisis, érodés par le temps, qui composent de véritables tableaux abstraits. En parallèle, elle dessine des corps qui l’émeuvent et la touchent par leur grâce, leur mystère et leur fragilité aussi. Cette exposition confronte ses  »nus » à cette matière brute photographiée, mêlant ainsi la chair au minéral, la fragilité d’un corps à la patine créée par l’érosion du temps… Jusqu’au 29 mars – Palais des rois de Majorque

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.