Label « Terre saine » : Quatre communes des P-O distinguées

La ministre de l’Environnement a reçu les maires de Calce, Cases-de-Pène, Estagel et Montner.

eudi 24 mars 2016, dans l’après-midi, Daniel Barbaro, Roger Ferrer, Théophile Martinez et Bruno Valiente – respectivement maires de Montner, Estagel, Cases-de-Pène et Calce – ont été reçus au ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, par la ministre également en charge des Relations internationales sur le Climat, Ségolène Royal, pour la remise du label national « Terre saine, communes sans pesticides ».

La ministre a rappelé à cette occasion qu’elle a créé ce label « pour distinguer les collectivités territoriales remarquables en termes de gestion sans pesticide de leurs jardins, leurs espaces végétalisés et leurs infrastructures. J’ai le souhait, avec cette démarche, d’honorer tout particulièrement les collectivités pionnières qui ont arrêté totalement l’usage de pesticides, afin qu’elles constituent un exemple fort et fédérateur pour l’ensemble des territoires, sur le chemin vers le zéro pesticide (…) ».

S’adressant plus spécialement aux quatre maires des communes faisant partie de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, elle devait leur confier : « Vous avez choisi de participer à la démarche du label national. Je tiens à vous féliciter tout particulièrement de votre implication dans cette action ».

Ces distinctions à l’échelle de la nation propulsent à nouveau Perpignan Méditerranée Métropole parmi les « territoires durables » qui font référence.

Elles renforcent sa notoriété concernant des approches originales spécifiques, conceptuelles ou opérationnelles, afin de répondre au plus près à des problématiques environnementales récurrentes.

Elles mettent en lumière le travail remarquable impulsé par ces quatre communes, dont élus et population ont choisi la voie du dialogue et du progrès pour la mise en place d’une politique innovante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.