La France va-t-elle continuer à prendre du retard en matière de traitement et laisser mourir des patients covid-19 que l’on pourrait sauver ?

0
26

Depuis plus d’un mois déjà le protocole du Professeur Didier Raoult permet à des patient traités pour le SARS Cov-2, populairement appelé coronavirus (le 13ème du nom) ou covid-19, de diviser la période de contagion par deux et de guérir au bout du sixièmes jours de traitement dans la majorité des cas.

Cependant, même si le président Macron nous parle de guerre contre la pandémie, notre gouvernement ne trouve pas la situation suffisamment urgente pour utiliser les protocoles de guérisons que la chine et maintenant, les USA, l’Italie… utilisent.

Aussi, six médecins viennent de déposer une requête devant le Conseil d’État pour que soit enjoint au ministre de la santé la plus large et immédiate diffusion possible auprès des équipes médicales sur le terrain, le protocole du Professeur Paul Marik, reposant notamment sur l’administration intraveineuse de vitamine C à fortes doses, de vitamine B1 et d’hydroxy-chloroquine. 

Requête de six médecins devant le Conseil d’État pour obtenir l’application du protocole Pr MARIK-Vitamine C

Cette requête a été présentée ce mardi 31 mars 2020 par l’avocat grenoblois Maître Jean-Pierre Joseph, à la demande, notamment, des Dr Jean-Philippe Labrèze, Christian Tal Schaller et Gilbert Crussol.

Le Pr Paul Marik , élu professeur de l’année par ses pairs aux États-Unis en 2017, est l’auteur d’une publication retentissante en 2017 dans laquelle il démontrait la diminution considérable de la mortalité des patients admis en réanimation pour infection gravissime ou un état de choc septique :
   – 19 morts sur 47 patients dans le groupe témoin, traités comme le sont les patients aujourd’hui en France ;
   – 0 (zéro) décès dans le groupe ayant reçu le traitement de vitamines C, B1 et HC.

Sur la base de cette étude, et intégrant également l’expérience de nos confrères chinois qui ont traité et guéri un grand nombre de patients présentant un stade de modéré à sévère de covid-19 avec de fortes doses de vitamine C par voie intraveineuse, le Pr Paul Marik a développé un protocole remarquablement efficace pour traiter ces patients.

Ainsi, le Dr Varon, Président du conseil d’administration de l’United General Hospital, médecin chef et responsable du département des soins intensifs, après avoir traité 14 patients atteints du covid-19 avec ce protocole, a rapporté une amélioration rapide dans les 12 heures qui ont suivi l’administration du traitement. Six de ces patients ont été extubés dans les 4 jours et tous les autres sont aujourd’hui sevrés. La vitamine C a été intégrée dans l’algorithme de traitement du covid-19 de l’Université du Wisconsin.

Les médecins requérants attendent du Conseil d’État et du Ministère de la Santé les décisions indispensables pour faire connaître et appliquer ce protocole parfaitement validé apte à sauver de nombreux patients en situation d’atteintes respiratoires graves.

Pour compléter votre information :

1. Maître Jean-Pierre JOSEPH – 31 mars 2020. La requête « Protocole du Pr MARIK / Ministère de la Santé » devant le Conseil d’ÉtatLien pdf. 2. Pr Paul MARIK – Le protocole (en anglais) du professeur Paul MARIK, maj. du 26 mars 2020. Lien pdf.

2. Pr Paul MARIK – Le protocole (en anglais) du professeur Paul MARIK, maj. du 26 mars 2020. Lien pdf.

3. Traitement efficace à haute dose de vitamine C des patients atteints d’une infection grave et critique au Covid-19 par Richard Cheng, MD, PhD, Orthomolécular org, 18 mars 2020.    Lien original en anglais.En pdf en français.

4. New York Post 24 03 2020. Hôpitaux de New York traitant des patients atteints de coronavirus avec de la vitamine C.    Lien original en anglaisEn pdf en français5. Shanghai management guideline for Covid-19 consensus and guidelines · New coronavirus infections.
En pdf en anglais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.