Journée mondiale de l’eau pour la planète bleue

Journée Mondiale de l'eau
Journée mondiale de l'eau le 22 mars 2021 ©Le Journal Catalan

Le 22 mars sonne la Journée mondiale de l’eau. Une célébration qui a pour but de sensibiliser la population mondiale à cette ressource vitale. En 2021, le thème porte sur la valorisation de l’eau afin que chacun prenne conscience de sa valeur.

Pour cuisiner, pour nettoyer, pour arroser, pour se laver, en bouteille, dans un verre ou directement au robinet, l’eau est présente partout et sous de nombreuses formes dans notre quotidien. Cette ressource au combien précieuse est à portée de main, mais pas pour tout le monde…Selon l’ONU, en 2018, 2 milliards de personnes ont connu une situation de stress hydrique, c’est-à-dire: une pénurie d’eau. Un constat alarmant alors que la demande en eau ne cesse d’augmenter au rythme de la croissance démographique mondiale qui s’envole.

Pour remédier à ces problématiques sur l’eau, en collaboration avec les gouvernements, les Nations Unies organisent depuis 1993 la Journée mondiale de l’eau. Chaque année, le 22 mars, la ressource est à l’honneur avec un thème qui la met en valeur. Le but qui découle de cette célébration est de sensibiliser la population mondiale et de lui faire adopter de nouveaux usages qui préservent l’eau. La Journée mondiale de l’eau s’inscrit dans l’objectif de développement durable souhaité par les nations (ODD6): eau propre et assainissement pour tous d’ici 2030.

Quelle valeur accorder à l’eau, voilà la thématique pour cette année. Chaque population a un rapport différent à l’eau, sa valeur n’est pas la même dans tous les pays alors qu’elle est pourtant vitale pour tous. Or, souvent l’eau est polluée, gaspillée ou même perdue dans les fuites du circuit hydraulique.

Peu à peu les pays réagissent, par exemple à Paris, l’agriculture biologique est obligatoire au-dessus des nappes phréatiques pour ne pas les polluer. D’autres recours ont aussi vu le jour ces dernières années avec plus ou moins de succès comme les toilettes sèches. Mais aussi l’application « Freetaps », fondée en 2011, elle géolocalise les points d’eau potable sur une carte en France et en Europe. Tous les moyens sont bons pour faire prendre conscience à la population l’importance de l’eau, afin que cette dernière ne considère plus la ressource hydraulique comme acquise et qu’elle en prenne soin. Il ne faut pas non plus oublier que nous sommes composés de 60% d’eau, en prendre soin apparaît donc inévitable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.