Ikea ouvrira 6 nouveaux magasins en France d’ici 2016… mais pas à Perpignan !

ikea-ouvrira-6-nouveaux-magasins-en-france-dici-2016-mais-pas-a-perpignan

ikea-ouvrira-6-nouveaux-magasins-en-france-dici-2016-mais-pas-a-perpignan

L’enseigne Ikea, qui compte 29 magasins dans l’Hexagone, en ouvrira six entre 2014 et 2016.

Le leader mondial de l’ameublement, qui compte 29 magasins en France, va investir 600 millions d’euros et recruter 1 200 personnes pour s’implanter à Clermont-Ferrand, Bayonne, Mulhouse, Orléans, Vénissieux et Nice.

Ikea entend bien mettre les bouchées doubles en France. Après avoir ralenti le rythme depuis trois ans, le numéro un mondial de l’ameublement annonce un plan d’expansion ambitieux à horizon 2016. L’enseigne, qui compte 29 magasins dans l’Hexagone, en ouvrira six en 2014-2016. «Nous allons investir 600 millions d’euros et embaucher 1200 personnes au cours des trois prochaines années», a indiqué Stefan Vanoverbeke, directeur général d’Ikea France, qui a rappelé son ambition d’arriver à un parc de 45 magasins d’ici à 2025.

En dehors de l’agrandissement de magasins existants (Montpellier, Vitrolles, Plaisir, Paris Nord 2), l’enseigne d’ameublement préférée des Français pour la troisième année consécutive (classement du cabinet OC & C) ouvrira d’abord à Clermont-Ferrand à l’été 2014. Les travaux ont déjà commencé. Suivront les ouvertures de ceux de Bayonne, Mulhouse et Orléans en 2015 puis de Vénissieux et Nice en 2016. Ce dernier s’intégrera dans un écoquartier, accessible en tramway, près du nouveau stade. Tous auront des surfaces comprises entre 25 000 et 35 000 m².

En s’installant dans des villes moyennes, Ikea renforce son maillage du territoire. L’enseigne part du principe qu’un consommateur ne doit pas se situer à plus de soixante minutes d’un magasin Ikea. Or aujourd’hui, seuls 65% des Français y ont accès. « En 2025, nous serons accessibles à 80% des Français », ajoute Stefan Vanoverbeke.

Si Ikea peut se targuer d’avoir investi 500 millions d’euros en France au cours des cinq dernières années, le rythme d’ouvertures avait ralenti récemment. Après une période de forte expansion de 2005 à 2010 (+12 magasins), l’enseigne avait baissé la cadence (+2 en 2010, + 1 en 2011). Une pause attribuée notamment par l’enseigne à l’ouverture de centres commerciaux, qui nécessitent de sept à huit années de développement.

Ce plan d’expansion devra permettre à Ikea d’atteindre un autre objectif, celui de franchir le cap des 20% de parts de marché en France d’ici à quatre ans (contre 17,9% aujourd’hui). L’enseigne n’entend pas ménager ses efforts dans l’Hexagone, troisième pays du groupe derrière l’Allemagne et les États-Unis. Elle espère ainsi doper les dépenses d’ameublement des Français, qui restent
largement en deça de la moyenne européenne (sources : Agence Reuters).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.