Hommage au Docteur Bruno Bachelard au service gynécologie du CHG de Perpignan

Discours du Directeur du CHG

Vendredi 24 mai 2019 à 17 h 30 à l’entrée du service de gynécologie du Centre Hospitalier a eu lieu un hommage rendu au Docteur Bruno Bachelard, ancien chef de service de gynécologie, disparu l’an passé. Le Directeur M. Vincent Rouvet et le Docteur Yves Garcia, président de la Commission Médicale d’Établissement ont ainsi remercié vivement le parcours de ce grand Médecin qui a transformé ce service et développé la gynécologie chirurgicale, (propos repris dans le discours prononcé par le Docteur Gérard Roudil). Devant une présence importante de personnes qui se sont déplacées pour cette occasion, de Mme Germaine Bachelard et de ses trois enfants ce fut au Docteur Gérard Roudil, la voix empreinte d’émotion de prendre la parole et de développé depuis 1992, date d ‘arrivée du Docteur Bruno Bachelard dans ce service l’incroyable avancée pour que la maternité soit de groupe III, c’est-à-dire du niveau de celles du CHU de Montpellier et de Nîmes. « Ses titres et travaux sont impressionnants… 9 pages ! Dignes d’un Professeur des universités. Il a soigné aux dépens de sa santé, parfois au péril de sa vie en Afghanistan, au Guatemala et au Sri-Lanka. Il était très demandé, en particulier dans les cas très difficiles. Il donnait beaucoup de sa personne, allant parfois à la limite de ses forces. Il a sauvé beaucoup de patientes et de nouveau-nés. Dans peu de temps, dans moins d’une génération, ne nous faisons aucune illusion, tous ici, sauf exception, nous serons oubliés… Plus personne ne se souviendra de nous. C’est la dure réalité de la vie et du temps qui passe… Par contre, le Docteur Bruno Bachelard, lui, sera toujours présent. Devant cette plaque qui vient d’être inaugurée, passera et repassera le personnel, les patientes et leur famille. Dans leur esprit et dans leur cœur, nous pouvons en être sûrs, les applaudissements de la place de la Cathédrale continueront à résonner encore et encore pour toujours… Merci au Docteur Bruno Bachelard pour toute son œuvre accomplie en médecine ». C’est un moment empreint, moelleux, vibrant, d’une force énorme, lorsque le musicien a fait vibrer le saxophone, comme pour un morceau de jazz de ce que représente la musique qui est l’art des sons. L’hommage s’est poursuivi dans un moment de convivialité par un buffet dressé au service des consultations externes au RDC.

Ils sont venus nombreux
Le hall du service gynécologie bondé
La plaque dévoilée.
La plaque commémorative
Discours du Docteur Gérard Roudil
Du saxo magnifiquement interprété
Des personnalités présentent à cet hommage rendu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.