Le festival Semaine Flamenco traverse les frontières

festival-semaine-flamenco-traverse-frontieres
De gauche à droite : Felipe Mato (danseur), David El Galli (chanteur), Violeta Ruiz (danseuse), ​ María Ángeles Carrasco Hidalgo (directrice de l'Institut National del Flamenco), Lorenzo Ruiz (danseur et directeur artistique du Festival), Alba Heredia (danseuse), Ivan Vargas (danseur), Guillermo Flores (chanteur) et Lucas El Chaborro (danseur)

Voilà neuf ans que le festival Semaine Flamenco de Rivesaltes attire des festivaliers venus du monde entier au mois d’août pour s’immerger pendant une semaine dans l’univers du Flamenco… départ le 15 août !

Chaque année, la manifestation croît et se développe pour chaque fois plus de reconnaissance nationale et internationale. Lundi dernier, le danseur et directeur artistique du festival Lorenzo Ruiz accompagné de Violeta Ruiz ont révélé la programmation 2016 à l’Institut Andaluz del Flamenco à Séville aux côtés de María Ángeles Carrasco Hidalgo, directrice des lieux. Les médias espagnols tout comme les artistes étaient présents au rendez-vous pour promouvoir ce festival dont l’aura n’a pas fini de grandir !

Depuis 2010, le Flamenco est reconnu patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. C’est dans le sud de l’Espagne, en Andalousie qu’est né cet art ancestral. C’est donc tout naturellement à Séville que s’est installé l’Institut Andaluz del Flamenco. Lundi dernier, il a ouvert ses portes pour saluer et promouvoir la qualité de cet événement et présenter en grande pompe le festival 2016 aux médias espagnols.

Un festival d’excellence
Il faut dire que pour sa 9e édition, le directeur artistique Lorenzo Ruiz a fait fort en présentant l’excellence. Tous les artistes espagnols programmés ont été récemment primés et sont mondialement connus et reconnus. De plus, tous les spectacles qui se produiront au Théâtre des Dômes sont des premières internationales. Le lundi 15 août, le lancement du festival se fait avec le spectacle « En Estado Puro » d’Alba Heredia qui vient de gagner le plus grand prix qu’il soit pour une danseuse : celui d’« El Desplante ». Le jeudi 18 août, El Choro avec « Solera 85 » et le vendredi 19 août, Andrés Peña et Pilar Ogalla avec « De Sepia y Oro » ont obtenu le prix Révélation pour le premier et le prix du Public pour les seconds décerné par le prestigieux Festival Flamenco de Xerez. Le samedi 20 août, le Festival Semaine Flamenco clôt en beauté avec une grande dame qui a fait toutes les plus grandes scènes du monde : La Lupi nous présente son spectacle « Mudanza ». Les festivaliers accourent de plusieurs pays pour profiter de ces stars du Flamenco. En 9 ans, le festival est passé de 80 stagiaires à 500 et de 500 participants à plus de 20.000. Il est devenu l’un des événements culturels incontournable du mois d’août.

festival-semaine-flamenco-traverse-frontieres
De gauche à droite : Lorenzo Ruiz (danseur et directeur artistique de l’événement), ​
María Ángeles Carrasco Hidalgo (Directrice de l’Instuto Andaluz del Flamenco), Violeta Ruiz (soeur de Lorenzo Ruiz, danseuse et gérente du Tablao Flamenco Los Jardines del Zoraya à Grenade)

Un festival familial
Avec une programmation pareille et une telle croissance, on pourrait croire que ce festival en perdrait son ambiance familiale ; et bien il n’en est rien comme le souligne Violeta Ruiz, -qui au-delà d’être la sœur de Lorenzo Ruiz est également une danseuse qui a obtenu le prestigieux prix de la Perla de Cadix en 2014 et qui gère le Tablao Flamenco Jardines del Zoraya à Grenade-. Ce festival conserve sa convivialité des premiers jours tant dans les équipes des organisateurs, bénévoles, artistes que festivaliers. De plus, au delà des tarifs à la portée de tous (stages sur une semaine à partir de 50€ et spectacles à partir de 20€), le festival propose une large programmation gratuite tous les soirs : spectacles, atelier de cuisine, défilé de mode, cours de danse, 3 jours de fiesta…, il y en a pour toute la famille.

Un festival culturel
La directrice de l’Instituto Andaluz del Flamenco, María Ángeles Carrasco Hidalgo relève l’importance de la transmission du Flamenco dans cet événement. Avec ses vingt quatre stages tous niveaux dans plusieurs disciplines du Flamenco (danse, guitare, chant, cajón, palmas, langue espagnole appliquée et peinture) et ses quatre stages gratuits (trois pour les enfants et un d’initiation aux Sévillanes), ce festival est le deuxième plus important de France en terme de formation.

Pour clore la conférence de presse, quoi de mieux qu’un pot avec le fameux muscat de Rivesaltes à l’étiquette du Festival pour que journalistes, représentants et artistes fassent un voyage sensoriel sur le chemin de Rivesaltes, vers une terre qui se chargera de l’art du Flamenco du 15 au 20 août prochain.

Vous pouvez réservez votre semaine et retrouvez la programmation complète dès à présent sur : www.amorflamenco.fr – 09.82.49.36.00. Faites vite, les places sont limitées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.