Festival Radio France au Mémorial du Camp de Rivesaltes : journée spéciale de l’aube au crépuscule le 20 juillet

festival-radio-france-au-memorial-du-camp-de-rivesaltes-journee-speciale-de-laube-au-crepuscule-le-20-juillet

Chaque année le Festival Radio France Occitanie se propose d’évoquer la mémoire d’une des populations passées par le camp. Cette troisième année de partenariat se consacre aux musiques tsiganes et invite le public à une journée spéciale le 20 juillet prochain de l’aube au crépuscule.

Programme
– 4h45 : Lecture au lever du soleil du roman Couleur de fumée, une épopée tsigane de l’écrivain hongrois Menyhért Lakatos par le comédien Marcel Bozonnet.
Menyhért Lakatos tire de son expérience personnelle une épopée où passe la tragédie de tout un peuple. Dans un roman où l’on est au plus près des Tsiganes, à travers une histoire ample, haletante et dramatique, Lakatos fait littéralement flamber les trois actes de la tragédie tsigane : la nostalgie de la liberté, la violence tribale et la sanction du génocide.
– 16h30 – 17h30 : Trio Yat (répertoire tsigane roumain)
– 18h00 – 19h00 : Dan Gharibian Trio (répertoire tsigane russe et jazz manouche)
– 19h30 – 20h30 : Conférence « Les Tsiganes au cinéma » – Jean-François Bourgeot
– 21h30 : Projection du film Latcho Drom de Tony Gatlif

Ce film retrace la longue route musicale et historique des Gitans depuis les origines du Nord-Ouest de l’Inde jusqu’en Espagne. Le film voyage et confronte à travers huit pays l’extraordinaire variété de chants, musiques et danses, véhiculés par le people Rom dont l’histoire n’est présente ni dans les livres, ni dans les partitions. C’est la musique orale qui raconte la mémoire des origines.

Biographie des artistes
Marcel Bozonnet commence sa carrière d’acteur et de metteur en scène dans les années 1960. Il travaille avec Victor Garcia, Marcel Maréchal, Patrice Chereau, Antoine Vitez, Jacques Lassalle, Georges Lavaudant, Jorge Lavelli, Alfredo Arias, Dario Fo… Il est également assistant de Roger Blin pour sa création Macbeth. Il entre à la Comédie Française en 1982 et devient sociétaire en 1986. Il est professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de 1981 à 1986.

En 1993, il est nommé directeur du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. De 2001 à 2006, il est Administrateur Général de la Comédie Fraçaise.

Il a mis en scène de nombreux spectacles dont Scènes de la grande pauvreté de Sylvie Péju, La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette (en tournée depuis 20 ans), Didon et Enée de Purcell, Orgie de Pier Paolo Pasolini, Antigone de Sophocle, La grande roue de Vaclav Havel, Le Tartuffe de Molière, Mon corps, mon gentil corps, dis moi… de Jan Fabre, Rentrons dans la rue d’après Godot de Samuel Beckett, Soulèvement(s) dont il est le co-auteur.

Le trio Yat réunit Denis Cuniot, Rémy Yulzari et Bruno Girard. Ils exploreront pour cette édition du Festival Radio France un répertoire tsigane roumain.

Denis Cuniot est l’un des artisans du renouveau de la musique klezmer, ces musiques populaires juives de l’Europe centrale et orientale. Avec le clarinettiste du groupe Bratsch Nano Peylet, il fonde en 1983 le duo Peylet-Cuniot, et, deux ans plus tard, l’Orient Express Moving Schnorers. Il quitte le groupe en 1998 pour un spectacle solo, où il est à la fois conteur et pianiste, autour des rendez vous au métro Saint Paul, nouvelles de l’écrivain Cyrille Fleischman. En 2000, il fonde avec le jeune clarinettiste virtuose Yomguih un duo klezmer, qui donnera naissance à un disque, The Golem on the moon. Son dernier disque, Confidentiel Klezmer, album solo virtuose, a reçu en 2007 le prix Musiques du monde de l’Académie Charles-Cros.

Contrebassiste et compositeur, Rémy Yulzari s’est produit dans de prestigieuses salles de concerts et festivals à travers le monde. Premier prix de contrebasse du CNSMD de Paris, il a aussi étudié l’orchestration, la composition et la direction d’orchestre. Il a enregistré des disques aussi bien en musiques traditionnelles qu’en musique classique: «L’Enigme Eternelle», quatre voyages en solo à travers les musiques juives à la contrebasse, et «Azafea» avec Nadav Lev en 2014 et deux albums avec son Trio Klezele : «Freylekh From Vladivostok» et «Mosaïque».

Bruno Girard, violon et chant
Il commence des études de violon à l’âge de 9 ans avec Marguerite Selle. Il participe, avec Dan Gharibian, à la fondation du groupe Bratsch (musique élaborée à partir des musiques traditionnelles d’Europe centrale et des Balkans.)
De 1978 à 1982, il enseigne et dirige une classe d’orchestre à l’IACP (Institut for Art and Culturel Perception) à Paris.
De 1983 à 1999, il joue et enregistre avec Didier Levallet, André Jaume François Tusques, Joseph Racaille, Denis Colin, Patricio Villarroel et participe à la scène du jazz en France.
De 1995 à 2003, il joue et enregistre avec le quintet de Denis Colin « Les Arpenteurs ».
En 2010-11, constitution d’un orchestre oriental de 17 musiciens et réalisation d’un spectacle sur l’exil avec le poète irakien Salah Al Hamdani.
Il travaille actuellement avec le pianiste Denis Cuniot sur un répertoire de chansons en yiddish (CD YAT chez Buda Musique).

Dan Gharibian Trio réunit Benoit Convert des “Doigts de l’homme”, Antoine Girard et Dan Gharibian, figure emblématique de Bratsch.

« Si Bratsch fut le fer de lance de la musique tsigane et de l’Est dans les années 1980/90 et jusqu’à cette date fatidique du 31 décembre 2015 où ils arrêtèrent de sillonner le monde, Dan Gharibian en est une des figures emblématiques. Santiags jamais quittées, élégance orientale, une “tronche” remarquable entre toutes et surtout une Voix. Une voix qui semble avoir absorbé toutes les fumées des bars de rébétiko, frottée à l’arak et à la vodka; une voix qui chante les chansons et ballades tsiganes, arméniennes, russes, le blues grec. Alors bienvenue à ce nouveau trio qui réunit Benoit Convert des “Doigts de l’homme” et Antoine Girard, enfant de la balle , nourri dès son plus jeune âge de ces ballades. » Sophie GASTINE – Le Comptoi

Informations pratiques
Gratuit
Réservation indispensable au 04 68 08 39 70 / info@memorialcamprivesaltes.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.