Étendons les caméras-piétons à la police municipale

M. Romain Grau, président de Perpignan 2020. Cliché © Didier Rosquellas
M. Romain Grau, président de Perpignan 2020. Cliché © Didier Rosquellas
M. Romain Grau, président de Perpignan 2020. Cliché © Didier Rosquellas
M. Romain Grau, président de Perpignan 2020. Cliché © Didier Rosquellas

A titre expérimental, trois agents de police nationale de Perpignan sont équipés, depuis le mois de mai, de caméras portatives aptes à filmer leurs interventions, sur leur commande. Loin d’être une contrainte, ce dispositif moderne, mis en place à Béziers, Toulouse, Strasbourg ou Le Mans, s’avère être un efficace élément d’apaisement dans les situations de contrôles ou d’interpellation, car les images obtenues ont valeur légale dans le cadre d’une procédure judiciaire. Ce procédé, qui fournit la preuve formelle des conditions dans lesquelles les forces de l’ordre accomplissent leurs difficiles missions, produit des éléments de preuves utiles à justifier les conditions dans lesquelles se déroulent les interventions. Les conditions de travail et la tâche des forces de l’ordre sont notablement améliorées, tandis que la protection juridique et administrative des agents est renforcée. Perpignan 2020 encourage le développement de ce dispositif technologique, y compris vers les effectifs de police municipale, appelés à intervenir dans des contextes semblables. Ces caméras-piétons, au service de nos policiers et de notre sécurité, doivent permettre un usage raisonné de la technologie, conduisant à l’apaisement, et non la défiance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.