Estagel/ Rugby à XIII : vive les « Dragons »

Une vue de l'assistance

Estagel, fief treiziste de longue date, se devait de faire vivre une pegna des « Dragons Catalans ».
Eric Sivieude, bien connu dans la sphère du rugby à XIII et au-delà, pour son esprit au service des autres, ancien joueur, est le président en exercice. Vendredi 24, se tenait l’assemblée générale.

Eric, est un de ces personnages clef dans la vie d’une cité. Ils rendent possible toute entreprise pour contribuer à faire vivre bénévolement une association. Que son dévouement à la cause treiziste, au sport, soit ici applaudit des deux mains. Dans ces temps ou l’individualisme, semble vouloir prendre le pas, il est bon de souligner l’abnégation de certains de nos concitoyens.

Le bilan d’une année 

Le président, dans son intervention appréciée, devait noter toutes les initiatives prises au cours de l’année écoulée. Elles sont nombreuses, étonnantes, dans cet esprit de convivialité qui est la règle première. Et toujours en mettant en exergue le franc-parler. Il faut le croire, cette façon de penser, de faire, est un gage de succès. Sans conteste, Eric est passé maître dans cet art. Tout le monde le sait et approuve. Bravo !

De gauche à droite sur notre photo : Rémi Casty, le capitaine des « Dragons », Thibaut Margalet, Anthony Banovich, président de l’école de rugby locale, Eric Sivieude
A droite sur le cliché, Vincent Duport

À souligner cependant l’abandon cette saison, de la mise en place du loto (rifle) traditionnel. Celui-ci se heurtant à trop de difficultés dans l’aménagement des structures nécessaires. Cependant, rendez-vous est pris pour l’année prochaine.
Le maire, Roger Ferrer, présent à cette occasion, devait promettre une aide plus efficace sur ce point à l’avenir. Il devait mettre en avant les difficultés rencontrées par le bénévolat, se félicitant toutefois de la mixité homme-femmes devenue une réalité dans le monde d’ovalie. Comme il devait le préciser : « Les femmes dans les tribunes crient souvent plus forts que les hommes ». Ces dames apprécieront l’éloge.
Rappelant les repas pris en commun après les matches des « Dragons », Eric devait avoir une pensée émue pour Eric Dagues trop tôt disparu. « C’était vraiment chez lui, dans son établissement, les repas de l’amitié ». Évidemment, tous les autres partenaires devaient être remerciés pour leurs participations, avec une mention particulière pour William du café du commerce, sur la place du village.

La présence de joueurs et d’Anthony Banovich, président de l’école de rugby 

Ainsi, c’est avec bonheur, que nous avons pu apprécier la présence de trois joueurs des « Dragons », dont le capitaine, Rémi Casty accompagné de Vincent Duport et Thibaut Margalet. Ils sont venus apporter leur aimable contribution à la réussite de cette soirée. Chacun leur tour, ils devaient remercier les supporters, les encourager dans leur engagement pour la cause treiziste.

Les invités arrivent

La présence du président de l’école de rugby locale, devait concrétiser la volonté exprimée par tous. Créer une dynamique nouvelle, en faisant en sorte de lier les éléments nécessaires à la réussite de l’entreprise mise en avant par le président Guach. En fait, lier les pegnas avec les écoles de rugby, mais aussi avec les collèges et écoles publiques. Tout ceci dans le but louable, de donner encore plus de place au rugby à XIII dans notre département.
Philippe Pidemunt, délégué des « Dragons » ayant en charge cette initiative très importante, devait d’une façon très claire, pertinente, motivante tout autant que déterminée, montrer la valeur de cet engagement. L’idée en quelque sorte, est de fédérer chaque village autour du club de « Dragons Catalans ».

Les anciens bien présents, fiers de voir la relève assurée

 

Travail sur le long terme certes, mais qui n’en doutons pas, porteras ces fruits. Nous ne pouvons que souhaiter longue vie et pleine réussite à cette louable initiative.

Pour conclure la série de propos, la parole devait être donnée à Virginie Lopez pour le bilan financier. Cette dernière, remplace Claudette Bourdaneil, chaudement remerciée pour son engagement dans le club. Nous connaissons tous, l’importance de la finance dans la vie des associations.
Il est à noter également la forte présence d’amis Audois, «(et à l’œil), oserons-nous dire, dans ce groupe d’amis. Ils sont présents depuis une bonne dizaine d’années, ne lésinent pas sur leur fidèle engagement. Ils montrent ainsi, d’une certaine manière, l’histoire commune qui lie les Catalans aux Occitans, que le sport, se place au-dessus des frontières. Ils viennent de la haute vallée de l’Aude essentiellement de Montazels, dans les environs d’Esperaza.
Que tous ces bénévoles, une fois de plus, soient félicités pour leur engagement et que vivent les « Dragons Catalans ».
Place à l’apéritif dînatoire, à la convivialité.

Joseph Jourda

Un ami quinziste, au centre, est venu saluer ses frères d’arme
Thibaut Margalet, en discussion avec le président de l’école de rugby

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.