Estagel : le service public postal en danger ?

La boîte jaune du centre du village, risque de disparaître définitivement.

Nous avions remarqué la fermeture de la boîte jaune située aux abords du porche, au centre du village. Nous avons pu croire que les travaux engendrés pour l’arrêt des bus, étaient venus perturber le fonctionnement de notre boîte.

Une vérification s’imposait tant les coups portés au service public sont multiples, variés et parfois sournois. Renseignements pris auprès des premiers intéressés, nous nous orientons effectivement, vers une fermeture ferme et définitive.

Une boîte jaune utile
Si elle est utile pour tous, elle l’est plus précisément pour les personnes âgées pour qui, bien souvent, un déplacement sans incidence aucune pour de jeunes jambes, devient vite un calvaire lorsque le poids des années est là.
Ne faudrait-il pas, au contraire, démultiplier la présence de ces outils simples dans les lotissements, les endroits les plus éloignés du centre postal pour faciliter la vie aux habitants ? Force est de constater que c’est vers le contraire que nous nous orientons si aucune intervention n’est faite. 
Va-t-on à Estagel aussi, vers une « Agence Postale Communale » qui rejoindrait la « Maison de services Public » mise en place en 2013 avec quelques subsides comme subvention et en lieu et place de la perception ? Cette démarche d’alors, ne s’inscrivait-elle pas dans cette volonté de déréglementer le service public ? S’il en était ainsi, cela ne réglerait en rien les efforts conséquents à accomplir pour préserver, défendre, développer l’espace rural bec et ongle. 
Certes, une hirondelle ne fait pas le printemps, mais il vaut mieux écarter les oiseaux de mauvais augure. La fermeture définitive de la boîte jaune du porche est un de ces oiseux dont il faut impérativement écraser l’œuf, avant que la bête immonde ne sorte.

Un nouveau coup porté au service public ?


La rentabilité oblige pourrons dire certains, alors que la banque postale fait des profits énormes. Que ces profits pourraient être utilisés pour améliorer le service public. D’évidence, c’est le contraire que nous sommes en train de vivre. Une diminution des heures de travail pour les facteurs, argumenterons d’autres, ainsi qu’une meilleure organisation. Le fait est que cela va se traduire immanquablement par une perte d’un morceau de service public, un moins pour le service dû à la population. 

Que faire ?

Il est certain que pour les simples citoyens que nous sommes, il est toujours difficile d’envisager le pire. Pourtant, sans notre intervention citoyenne, ce mauvais coup risque fort de devenir une réalité. À nos côtés, des syndicats, des partis politiques, des élus qui ont en charge le bien-être de leurs concitoyens, ne peuvent pas ne pas savoir. S’il en est ainsi pour le quart d’heure, à la suite de la lecture de cette communication, le voile sera levé. Nous savons qu’ils auront le goût de cette lecture. Nous espérons qu’ils vont avoir le caractère, la volonté politique nécessaire, pour empêcher ce mauvais coup. Qu’ils demanderont à tous les citoyens de les rejoindre pour défendre le service public et dans l’immédiat, pour que la boîte jaune du porche soit remise en service.

Joseph Jourda

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.