Estagel : la galette « d’Estagel 21 »

Pierre Contet pendant son intervention

La galette des rois est toujours une occasion pour les responsables d’associations, de réunir les adhérents, faire le bilan de l’année écoulée sur les activités, dresser les perspectives pour l’année qui commence.

C’est ce que Pierre Contet, président d’« Estagel 21 » et son équipe, ont fait en ce dimanche 20 janvier à l’espace Mandela.

Les renouvellements d’adhésions 

Une association a besoin d’adhérents toujours plus nombreux, pour toujours exister mieux. C’est la pratique qui semble être au cœur du succès grandissant de l’association. En effet, les cotisants sont venus en nombre, renouveler leurs adhésions. Des nouveaux sont venus rejoindre les rangs.

Le bureau des adhésions nouvelles et des renouvellements est ouvert

C’est ainsi que la salle de l’espace Mandela était bien fournie en amis, sympathisants, adhérents venus passer un moment de convivialité, mais aussi faire le bilan de l’année écoulée, se projeter dans l’avenir. La tâche incombait à Pierre Contet de faire la rétrospective.

Bilan et perspectives

Après avoir appelé à une minute de silence en mémoire de tous les disparus de l’année écoulée, Pierre Contet devait dresser le bilan pour 2018. Tout d’abord, celui de l’association avec de multiples rencontres entre adhérents, histoire de maintenir cette convivialité si chère à son cœur. Mais aussi celui du comité directeur, dont le travail est d’organiser la vie de l’association, de travailler à préparer l’avenir du village.
Il est à noter qu’ « Estagel 21 », a fait un don aux sinistrés de l’Aude, lors des inondations qui ont jeté toute une population dans le désarroi. Pour Pierre Contet et les siens, d’évidence, la solidarité n’est pas un vain mot.

Une partie de l’assistance
La minute de silence

Le travail des élus

Les quatre élus de l’opposition, semblent toujours aussi motivés pour continuer leur action au sein du Conseil municipal. Ainsi, sans mener une opposition systématique, ils participent à toutes les manifestations officielles, aux réunions du Conseil municipal, et répondent toujours présent aux convocations des commissions quand celles-ci parviennent en temps et heure. Ce qui n’est pas toujours le cas, comme devait le souligner le président. D’où, les abstentions du groupe lorsque celui-ci n’a pas toutes les données pour permettre d’aborder la réflexion dans les meilleures conditions. Dommage dirons-nous, qu’il en soit ainsi. En effet, des réunions convoquées dans l’après-midi, excluent d’office les élus qui sont en activité. Ce qui obligeait Pierre Contet à souligner le manque de démocratie, le manque de transparence dans la vie municipale.
Il devait également regretter le manque d’informations sur le contournement du village qui sera l’élément majeur des réalisations pour les prochaines décennies. Celui-ci, ne nous y trompons pas, va changer en profondeur la physionomie du village, sa vie de tous les jours.
De nombreux autres sujets devaient être abordés comme celui des éoliennes dont le projet à été bloqué par l’Etat. Celui également des caméras de surveillance pour lequel la majorité municipale était contre et qui aujourd’hui est devenue une possible réalisation si nous en croyons les rumeurs.

Un projet pour unir

Laissant la parole à l’auditoire, plusieurs interventions devaient revenir sur les différents propos tenus par l’orateur. Notons des prises de parole sur les Gilets jaunes venant après l’approche que Pierre Contet en avait faite. Un événement national, en effet, ne peut pas être passé sous silence par ceux qui ont en charge la conduite des affaires, mais aussi par tout citoyen qui se respecte.
Il semblerait d’après nos informations recueillies auprès de différentes personnes, que monsieur le maire, dans son discours à l’occasion des vœux, n’ait pas prononcé une seule fois le nom des Gilets jaunes. Oubli volontaire ? Prise de position politique ? Nous ne le saurons probablement jamais.
Dans le débat, est également venue la possible formation de la liste en vue des prochaines échéances municipales qui auront lieu l’année prochaine.
Ainsi, l’assurance de la formation d’une liste est d’ores est déjà acquise dont le chef de file en sera probablement Pierre Contet. Mais cela, pensons-nous, n’est un mystère pour personne.
« Elle sera largement ouverte à tous ceux qui veulent s’impliquer dans la vie de la cité autour d’un projet pour unir, faire vivre les différences qui sont une véritable richesse, à partir du moment ou elles ne sont pas là, dans un but négatif » devait affirmer Pierre Contet.
Bien d’autres sujets ont été abordés, dont celui de l’économie locale avec comme priorité la viticulture et les aspects touristiques.
Pour Pierre Contet, il est indispensable de créer l’esprit d’une ambition nouvelle pour le village, en recréant du lien social, en mettant en place, un partenariat avec les associations qui font la vie du village.
C’est sur ces mots empreints d’optimisme mesuré sur l’avenir, que devait se conclure la réunion avant de laisser la place à la galette autour de laquelle les discussions devaient se poursuivre jusqu’à tard dans la soirée.

Joseph Jourda 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.