Élections départementales/ Modem’66 : Le département doit se renouveler, si possible avec de nouvelles têtes…

De gauche à droite en haut Arnaud Portaries, Annabelle Brunet, Jaume Pol, en bas Jean Michel Henric, Guy Torreilles

Le Groupe Centriste des Pyrénées-Orientales nous communique sous le titre « Les départementales 2021, un enjeu pour notre groupe… », avec prière d’insérer :

« La convergence des centres (Modem, Radicaux, Udi, Unitat Catalana, Nouveau Centre), après plusieurs réunions d’échanges, de constats, de travail sur les dossiers, se concrétise. Le groupe se fédère autour d’un réel projet au service du territoire, dans le respect des identités de l’indépendance de chacun, de cohésion autour de propositions fortes pour le département.

Ce mouvement est prêt et va participer au rendez-vous citoyen et essentiel, que constituent les élections départementales.
Loin des tractations en catimini qui se déroulent ici et là, notre Groupe avance au grand jour, transparent, clairement identifié, afin que chacun sache à qui il a à faire.

Nous annonçons être en ordre de bataille sur de nombreux cantons, nous ferons connaître prochainement le nom de notre tête de liste, les grands axes prioritaires et les clefs du profond changement que nous souhaitons mener, ils seront dévoilés.

Parce que l’incarnation de nos valeurs et la cohérence territoriale de celle-ci sont pour notre mouvement des éléments essentiels, nous dévoilerons nos candidates et candidats, centristes, de la Société civile, catalanistes et les cantons sur lesquels ceux-ci défendront nos propositions et soutiendront nos valeurs.

Nous porterons nos projets d’hommes et femmes libres au service des habitants et des territoires.

Être « indépendant » pour nous, ne veut pas dire fermer la porte, au contraire, ce premier grand rassemblement, inédit en France, peut encore grandir et s’enrichir.

A l’opposé des luttes intestines de pouvoir, des manigances et des intrigues, la dynamique centriste discutera avec tous ceux qui en toute clarté et équité souhaitent réellement travailler à la transformation de notre Pays catalan.

Le département doit se renouveler, il a besoin de toutes ses bonnes volontés, si possible avec de nouvelles têtes. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.