Deux élèves du lycée Agricole Federico Garcia Lorca de Théza ont obtenu le Prix de l’Education Citoyenne délivré par l’Ordre National du Mérite 66

Élèves au lycée Federico Garcia Lorca de Théza en classe de 1°S option Environnement Agronomie et Territoire, Léanne et Inês ont passé cette année l’épreuve des TPE (Travaux Personnels Encadrés). Lors de l’oral final, les élèves doivent présenter un projet dont ils auront eux-mêmes choisi le sujet. Ils doivent en dégager une problématique et mettre en place une expérimentation pour appuyer leur argumentation. Inês et Léanne avaient au départ choisi de traiter du sujet des plantes en ville. Elles ont effectué de nombreuses recherches sur le sujet : impacts sur la température, sur la qualité de l’air et autres bienfaits que pouvaient apporter les plantes. Inês souhaitant travailler dans le domaine médical plus tard, elles ont naturellement orienté leurs recherches sur un point plus précis : l’impact des plantes dans le milieu médical (hôpitaux, cabinet médical, maisons de retraite). Lorsqu’elles eurent recueilli suffisamment d’informations sur les différents impacts des plantes dans ce domaine, elles ont commencé à réfléchir à une possible expérimentation. Les restrictions sanitaires dans les hôpitaux et cabinets médicaux étant très strictes, elles ont fait le choix de consacrer leur projet uniquement aux EHPAD. Ce sujet plus précis correspondant au thème « Agir pour son avenir » qui leur était proposé dans la grille d’évaluation, a donc été validé définitivement par les élèves et par leurs professeurs encadrants qui ont trouvé ce sujet très intéressant. En effet, la population française étant une population vieillissante et les conditions d’accueil des personnes âgées n’étant pas toujours agréables, c’est donc un sujet qui leur permettrait d’apporter des réponses à une problématique actuelle, en plus de permettre un échange intergénérationnel. Léanne et Inês ont donc pris contact avec la résidence de Sainte Eugénie du Soler, groupe DOMUSVI pour mettre en place une expérimentation. La directrice, Mme Roca ainsi que la cadre santé Mme Caristan ont adhéré au projet, tout comme la responsable d’animation. La direction leur a proposé de mener leur projet avec trois résidentes, qui ont également été séduites par leur travail. Inês et Léanne ont alors acheté trois plantes pour chacune des chambres, ainsi que des arrosoirs et des coupelles avec le budget alloué par leur établissement. Elles ont également réalisé des calendriers d’arrosages pour que les résidentes puissent s’occuper plus facilement des plantes dans leur chambre. Elles se sont rendues à la maison de retraite tous les mercredis après-midi pendant trois semaines et ont questionné les trois personnes âgées pour connaître l’évolution de leur moral, mais pas que. Grâce à plusieurs questionnaires et à leurs visites régulières, elles ont pu en savoir davantage sur les différents impacts qu’avaient les plantes : sur le sommeil, sur le moral, sur les douleurs physiques des résidentes ainsi que leur avis sur l’ambiance dans leur chambre. Le but était de savoir si grâce à la présence de plantes dans leur chambre, les résidentes se sentaient plus à l’aise et si elles pensaient moins à leurs problèmes de santé et donc les ressentais moins. L’une des résidentes était particulièrement heureuse de pouvoir s’occuper de plantes, ce qui était également le cas du personnel de l’EHPAD. À la fin des trois semaines, lorsqu’il a fallu retirer les plantes, Inês et Léanne ont fait passer un dernier questionnaire aux résidentes et au personnel, concernant leur ressenti suite au projet. Le personnel était favorable à la présence permanente de plantes dans les chambres puisque cela égayait la pièce en apportant de la couleur. Cela rendait également les résidentes heureuses car elles avaient quelque chose à faire et elles se sentaient plus à l’aise dans leur chambre. S’occuper de plantes leur faisait aussi moins penser à leurs douleurs physiques. À la suite de cette expérimentation, la direction a proposé à l’une des résidentes d’intégrer l’activité jardinage proposé à la maison de retraite, en voyant que celle-ci avait beaucoup aimé s’occuper de plantes. Nous pouvons donc voir que le projet mené par ces deux jeunes lycéennes a fait ces preuves comme porte d’ouverture à de nouvelles solutions pour le confort de la population à venir. (Voir aussi l’article de presse dans le Journal Catalan intitulé : Discours du Vice-président de l’Ordre National du Mérite lors du Prix de l’Education Citoyenne pour deux élèves du lycée Agricole Federico Garcia Lorca de Théza et la vidéo réalisé par TVCAT sur le déroulé de cette remise de prix.)

Les élèves sont réunies dans une salle du lycée
Les deux jeunes lycéennes au devant de la scène
Prise de parole de Jacques Palacin, président du Prix du Civisme de l’ONM 66
Remise des diplômes de l’ANMONM 66
Remise des médailles en présence de TVCAT.fr
Prise de parole de M. Amine Thami Proviseur du lycée agricole F. Garcia Lorca
Prise de parole de Léanne Pousse
Prise de parole d’Inès Mestre
Les membres de l’ONM 66, le Proviseur du lycée entourent les deux lycéennes primées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.