Des parapluies catalans pour payer ses études

Le Petit Catalan
Anthony vend des parapluies aux couleurs du pays catalan ©Jérémy Marty-Le Journal Catalan

Du haut de ses 22 ans, Anthony Rodrigues est étudiant-entrepreneur. Depuis trois ans, il vend des parapluies aux couleurs sang et or, dans le but de financer ses études et de réaliser son rêve. Il nous explique le fonctionnement de son auto-entreprise

L’aventure débute il y a trois ans. Désireux de poursuivre son rêve de devenir réalisateur de cinéma, Anthony Rodrigues s’oriente vers des études d’audiovisuel à l’Idem du Soler. Le jeune homme, alors âgé de 19 ans, va se creuser la tête pour financer ses études « il fallait que je trouve une solution, puis j’ai ramené un parapluie original d’un voyage en Thaïlande et…de là m’est venue l’idée ». Le produit est simple, un parapluie en forme de bouteille qui, une fois déplié, dévoile les couleurs emblématiques de notre territoire.

La détermination comme alliée

Va suivre un immense travail de documentation « je n’avais aucune base dans le commerce, je me suis donc beaucoup renseigné sur le fonctionnement d’une auto-entreprise, les exportations… » raconte Anthony. Avec détermination et sans rien lâcher, il fonce dans son projet. Commence alors la recherche d’un fournisseur, qu’il va débusquer en Chine « je n’ai pas hésité et j’ai mis mes économies dans une commande de 200 parapluies, avec du recul c’était un gros pari » explique le catalan. Après un périple à travers le monde, les fameux parapluies arrivent à Saint-Féliu-d’Amont au bout d’un mois et demi « le garage de la maison s’est alors transformé en entrepôt » plaisante ce passionné de cinéma.

Dans son aventure il n’est pas seul, « ma mère m’a soutenu, ma meilleure amie Axelle Taix m’a beaucoup aidé aussi, c’est notamment elle qui a dessiné le logo de la marque, sans oublier les commerçants qui ont accepté de vendre mes produits » précise Anthony Rodrigues.

D’autres produits à venir…

Les parapluies se vendent dans différentes boutiques du département, mais aussi en ligne. C’est le créateur lui-même qui emballe les colis « il m’arrive de faire des colis jusqu’à 3 heures du matin » sourit le jeune homme. En effet, après tous ces efforts, les parapluies séduisent de plus en plus « des commandes arrivent de toutes les régions de France, même de Guyane » s’étonne l’étudiant.

Les parapluies sont les produits phares, mais « Le petit Catalan » propose aussi des parasols sang et or. À l’avenir, l’offre devrait s’étoffer « pour cet été, je prévois de faire des serviettes de plage » détaille Anthony Rodrigues. À nouveau, les couleurs du département seront à l’honneur, mais avec une petite différence… »pour les serviettes, je change de logo, à la place du petit catalan, une petite catalane, évidemment c’est Axelle qui s’occupera du dessin » annonce l’habitant de Saint-Féliu-d’Amont.

Tous les produits et les informations de cette auto-entreprise, sont à retrouver sur le site Le Petit Catalan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.