Dernière activation de TM66BLM par les radioamateurs catalans de F6KBR du REF 66 et de l’ADRASEC 66 depuis le pic des Feixes

De g.a.d, SWL 6607 Eric, F5IRY Alain, F4GXJ Jean-Pierre et F4HWA Julien

C’est à l’occasion de la venue du BELEM(1) à Port-Vendres que l’équipe de l’Adrasec 66(2) du Radio-Club de Perpignan F6KBR(3), ont activé l’indicatif Spécial TM66BLM depuis le pic des Feixes située sur la commune de Joch à 926 mètres d’altitude

Comme nous l’avions dit dans notre précédent article du 20 janvier 2019 (Les radioamateurs catalans de F6KBR du REF 66 et de l’ADRASEC 66 émettent depuis la tour de la Massane), aujourd’hui c’est le dernier jour où nous activons l’indicatif spécial TM66BLM en l’honneur du Belem qui a passé l’hiver à quai à Port-Vendres

Pour cette dernière activation, nous avons choisi le pic des Feixes et durant la montée vers le pic, nous avons pu admirer la vue sur la plaine. On distingue Joch, Rigarda et Vinça

F4GXJ Jean-Pierre et SWL 6607 Eric à la manœuvre

Pour cette activation, nous avions choisi d’être actif sur autant de fréquences que nous pouvions de façon à pouvoir contacter un maximum de radioamateurs (4)

F4HWA et F5IRY en train de manipuler

Comme à chaque fois, si l’objectif principal était l’activation de l’indicatif spécial TM66BLM, nous voulions également en profiter, dans le cadre de nos activités au sein de la sécurité civile, pour réaliser des essais de transmission sur des fréquences servant au secours de victimes et connaître les relais que nous pouvions déclencher depuis cette position. F4HWA, Julien, a notamment réalisé de nombreux essais de positionnement

Bilan de notre activation radio qui aura duré cinq heures, et malgré des conditions de propagation moyenne, de nombreux essais riches d’enseignements, une trentaine de contacts et une dizaine de pays contactés avec en moyenne une puissance de 5 watts

La QSL spéciale (carte postale de confirmation de contact) que nous enverrons à toutes les stations contactées

(1)Le BELEM est un des plus anciens trois-mâts en Europe, dernier des grands voiliers de commerce français du 19eme siècle en état de navigation, il est aussi le second plus grand voilier restant en France.
A 122 ans, le mythique navire, trois-mâts à voiles carrées et coque en acier, va être l’objet de “travaux de maintenance à flot”.
L’équipage du BELEM, de 16 personnes, change tous les deux mois. Il encadre jusqu’à 48 personnes qui viennent en séjours de navigation de deux à plusieurs jours.
C’est la première fois que le navire passera l’hiver à Port-Vendres

(2)L’ADRASEC 66 est composée de radioamateurs(4) et écouteurs qui se mettent bénévolement au service de la sécurité civile en France en cas de crise telle que les recherches de balise de détresse déclenchée par une chute d’avion ou d’activation du plan ORSEC. Elle fait partie de la FNRASEC, Fédération Nationale des Radioamateurs Au Service de la Sécurité Civile

(3)En pays Catalan, le radio-club de Perpignan porte l’indicatif de F6KBR et les radioamateurs qui l’animent sont très actifs dans des domaines très variés. Formations, réalisations techniques, cours d’apprentissage de la télégraphie, émission et réception radioamateur, entraide et moments conviviaux font partie des réunions hebdomadaires du mardi de 20h30 à 23h00 au 52 rue Maréchal Foch. Vous trouverez également toutes les infos sur le site internet du radio-club : http://www.ref66.fr

(4)Le radioamateur est une personne qui a reçu l’autorisation officielle de communiquer par radio, avec d’autres personnes, elles aussi légalement autorisées. Ces communications se font sur les bandes de fréquences allouées par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) au service amateur et au service amateur par satellite. Le radioamateur pratique une activité à caractère technique ; ses compétences sont contrôlées et accessibles à toutes et à tous. L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) lui délivre un certificat d’opérateur radioamateur et lui attribue un indicatif l’autorisant à exploiter les fréquences allouées par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP)

(5)Consultez également l’article paru sur le journal Catalan le 07 juillet 2018 : Les radioamateurs catalans de F6KBR du REF 66 et de l’ADRASEC 66 émettent depuis le pic du Canigó

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.