Dépistage des maladies rénales en Languedoc Rousillon

Cette année encore, l’actrice Aurélie Vaneck est la marraine de la Semaine Nationale du Rein.
Cette année encore, l’actrice Aurélie Vaneck est la marraine de la Semaine Nationale du Rein.

Le 26 février 2016. La FNAIR (Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux) réalise, pour la 11e année consécutive, une opération de sensibilisation et de dépistage anonyme et gratuit sur tout le territoire français, notamment en Languedoc-Roussillon.

Pour une prise en charge précoce de l’insuffisance rénale

« Prendre soin de ses reins : c’est vital… dès l’enfance ! », telle est la thématique de cette Semaine Nationale du Rein. Les champs de prévention des maladies rénales chroniques et leur diagnostic précoce sont trop souvent négligés, et ce malgré l’existence de recommandations. La Semaine Nationale du Rein a donc un double objectif : sensibiliser le grand public aux problématiques relatives aux maladies rénales et favoriser un dépistage et une prise en charge précoces.

Epidémiologie des maladies rénales

Près de 3 millions de personnes en France sont atteintes d’une maladie rénale. Un fléau qui ne cesse de progresser puisque plus de 10 000 personnes (+2 % par an) chaque année apprennent qu’elles souffrent d’une insuffisance rénale chronique terminale nécessitant un traitement de suppléance (dialyse ou greffe).

33 686 personnes sont porteuses d’un greffon rénal et 10 736 patients sont en attente d’une greffe de rein tandis que 42 501 patients dialysent.

Un constat alarmant qui pourrait être amélioré par un dépistage précoce.

Se faire dépister pour mieux protéger ses reins

Pour plus d’un tiers des personnes qui souffrent d’une insuffisance rénale chronique (IRC), le diagnostic est posé au dernier moment : ils doivent alors dialyser en urgence. Les précédentes éditions des Semaines Nationales

du Rein ont permis à de nombreuses personnes s’étant faites dépister d’aller consulter un néphrologue (environ 10 % des personnes dépistées). Le thème de cette année met en particulier l’accent sur l’importance de la préservation du capital néphronique, dès l’enfance. Les néphrons sont ces minuscules unités fonctionnelles (leur nombre est estimé à 1 million par rein) au sein desquelles s’effectue la filtration du sang et l’élaboration de l’urine.

Malheureusement, une maladie qui ne serait pas détectée à temps peut les détruire de manière irréversible.

L’insuffisance rénale chronique n’est pas exceptionnelle chez l’enfant ; son incidence est de l’ordre de 7 à 12 par million d’habitants et par an.

La priorité est donc donnée au dépistage ainsi qu’à l’information. Des stands d’information se tiendront

également afin de présenter les campagnes de prévention mises en place. La Semaine Nationale du Rein est

l’occasion d’informer le grand public et les professionnels de santé sur ce problème de santé publique qui mériterait un véritable investissement de la part des pouvoirs publics. Les maladies rénales peuvent être dépistées en amont évitant ainsi des traitements lourds et irréversibles.

Ce qu’il faut savoir :

 Il est inutile de prendre rendez-vous : les sites participant accueillent le public aux heures et dates indiquées.
 Il est inutile d’être à jeun pour se faire dépister. Une seule condition : avoir plus de 18 ans ou venir en présence de ses parents ou responsables légaux pour se faire dépister si vous êtes âgés de moins de 18 ans.

Languedoc Roussillon : où et quand se faire dépister ?

 Dépistage et stand d’information | le 8 mars 2016 – de 10h à 17h | CHU Caremeau – pl Prof. Robert Debré – NÎMES | Renseignements auprès de M. Paul BALMELLE 06 86 89 70 87

 Dépistage et stand d’information | le 8 mars 2016 – de 10h à 17h | Hôpital de Perpignan – Hall d’entrée -PERPIGNAN | Renseignements auprès de M. Bernard DESCROIX 04 68 50 92 04

 Dépistage et stand d’information | le 9 mars 2016 – de 10h à 17h | Ville de Perpignan – Place de Catalogne – PERPIGNAN | Renseignements auprès de M. Bernard DESCROIX 04 68 50 92 04

 Dépistage et stand d’information | le 10 mars 2016 – de 10h à 17h | Clinique St Roch Medipole – Hall d’entrée de la Clinique – CABESTANY | Renseignements auprès de M. Bernard DESCROIX 04 68 50 92 04

 Dépistage et stand d’information | le 11 mars 2016 – de 10h à 17h | Centre Hospitalier d’Alès Cévènnes – 811 av Doct J. Goubert – ALES | Renseignements auprès de Mme Anne Marie FARGIER 06 99 28 47 89

 Dépistage et stand d’information | le 15 mars 2016 – de 10h à 17h | Nouvelle clinique Bonnefon – 45 av Carnot – ALES | Renseignements auprès de M. Christian DANIS 06 09 88 79 48

 Dépistage et stand d’information | le 18 mars 2016 – de 10h à 16h | Carrefour d’Uzès – Pont des Charrettes – UZES | Renseignements auprès de Mme Lucette MOYA 06 47 82 51 75

 Forum Santé et stand d’information | le 24 mars 2016 – de 10h à 17h | Adrea Mutuelles – Ville Active – 393 rue de l’hostellerie – NÎMES | Renseignements auprès de M. Jean Claude TOUJAS 06 15 46 19 42

 Dépistage et stand d’information | le 31 mars 2016 – de 10h à 17h | Nephrocare Nîmes – Gardialyse – 460 rue Yves Sigal – NÎMES | Renseignements auprès de Mme Alice HAUT 06 71 72 39 88

Rendez-vous également sur le site www.semainedurein.fr pour connaître tous les lieux d’information et de dépistage, régulièrement mis à jour.

A propos de la FNAIR

Créée en 1972, la Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1991, qui représente 76 187 personnes dialysées et greffées du rein que compte la France. Afin d’améliorer la qualité de la vie et des soins des personnes souffrant d’insuffisance rénale, les actions que mène la FNAIR s’organisent à plusieurs niveaux :
– Améliorer et développer la prévention de la maladie rénale chronique et sa connaissance épidémiologique à
– Améliorer l’accompagnement thérapeutique des personnes à risque et des personnes concernées par l’insuffisance rénale, impliquant la mise en place d’un dispositif structuré et homogène d’orientation, d’information et de suivi des personnes sur le territoire national,
– Renforcer le rôle de porte-parole des personnes insuffisantes rénales et leurs proches,
– Obtenir que la greffe devienne le traitement de première intention pour les personnes dont l’annonce du diagnostic d’insuffisance rénale en stade terminal a été posée.

La FNAIR, ce sont 24 associations régionales au service des personnes atteintes de maladies rénales et de leurs proches, qui se sont fédérées pour, ensemble, être plus fortes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.fnair.asso.fr

1 COMMENTAIRE

  1. […] Le 26 février 2016. La FNAIR (Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux) réalise, pour la 11e année consécutive, une opération de sensibilisation et de dépistage anonyme et gratuit sur tout le territoire français, notamment en Languedoc-Roussillon. Pour une prise en charge précoce de l’insuffisance rénale « Prendre soin de ses reins : c’est vital… dès  […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.