Dégradations de voitures en marge du match de l’Usap / Biarritz

voiture

Suite aux dégradations de voitures en marge du match de l’USAP face à Biarritz, la Fédération Catalane de Debout la France / Debout les jeunes nous communique sous le titre « Saint-Jacques n’est pas un ghetto, et le Vernet c’est Disneyland ! » avec prière d’insérer :

« Aujourd’hui, après la superbe victoire de l’USAP face à Biarritz, les supporters ont encore eu la désagréable surprise de voir leurs véhicules dégradés.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de choses arrive en marge des matchs de l’USAP : la Mairie et les pouvoirs publics sont passifs et ne semblent pas vouloir régler le problème.

Il est vrai que les élections de mars n’encouragent pas les responsables politiques à prendre leurs responsabilités, en essayant de minimiser les problèmes : St Jacques n’est pas un ghetto et le Vernet c’est Disneyland. Ils ont besoin de voix pour être élus ou réélus.

Il n’est pas compliqué de mobiliser des policiers nationaux et municipaux ne serait-ce que pour dissuader les jeunes de passer à l’acte, des actes gratuits envers des gens qui ne veulent que passer un bon moment en famille et qui ne sont pas responsables des problèmes économiques et sociaux du quartier voisin du Stade Aimé Giral.

La Fédération Départementale de Debout la France / Debout les jeunes, avec Nicolas Dupont-Aignan, dénonce la passivité de la Mairie et des pouvoirs publics face à la délinquance qui sévit régulièrement dans ce quartier défavorisé de Perpignan et demande aux élus de se réveiller pour mettre fin à cela : s’ils ne le souhaitent pas, qu’ils démissionnent et laissent la place à ceux qui se soucient réellement de la sécurité des habitants du département ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.