De l’autre côté de la frontière, en bref…

Led Tech Ibérica relocalise son usine chinoise en Catalogne. Cette société consacrée à la production de systèmes d’éclairage LED, fondée en 2010 à Golmès (province de Lleida), y relocalise son usine chinoise de Shenzhen (province de Canton), afin de gagner en qualité. Led Tech Ibérica, seul fabricant européen du principal composant des lampes et panneaux de types LED, commercialise 12.000 dispositifs par an, dont des ampoules au prix unitaire de 20 à 25 euros, plus chères que leurs concurrentes, mais dotées d’une durée de vie supérieure, évaluée à 3 ans. Outre la fabrication, l’assemblage sera donc assuré en Catalogne, par cette entreprise qui défend une croissance mesurée et affiche une présence en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. La pénétration de nouveaux marchés est annoncée pour 2015.

Nous vous invitons à parcourir la synthèse hebdomadaire de l’actualité économique catalane et espagnole, en français, de l’agence Nord Sud Consult.

Led Tech Ibérica relocalise son usine chinoise en Catalogne. Cette société consacrée à la production de systèmes d’éclairage LED, fondée en 2010 à Golmès (province de Lleida), y relocalise son usine chinoise de Shenzhen (province de Canton), afin de gagner en qualité. Led Tech Ibérica, seul fabricant européen du principal composant des lampes et panneaux de types LED, commercialise 12.000 dispositifs par an, dont des ampoules au prix unitaire de 20 à 25 euros, plus chères que leurs concurrentes, mais dotées d’une durée de vie supérieure, évaluée à 3 ans. Outre la fabrication, l’assemblage sera donc assuré en Catalogne, par cette entreprise qui défend une croissance mesurée et affiche une présence en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. La pénétration de nouveaux marchés est annoncée pour 2015.

Led Tech Ibérica relocalise son usine chinoise en Catalogne.

Cette société consacrée à la production de systèmes d’éclairage LED, fondée en 2010 à Golmès (province de Lleida), y relocalise son usine chinoise de Shenzhen (province de Canton), afin de gagner en qualité. Led Tech Ibérica, seul fabricant européen du principal composant des lampes et panneaux de types LED, commercialise 12.000 dispositifs par an, dont des ampoules au prix unitaire de 20 à 25 euros, plus chères que leurs concurrentes, mais dotées d’une durée de vie supérieure, évaluée à 3 ans. Outre la fabrication, l’assemblage sera donc assuré en Catalogne, par cette entreprise qui défend une croissance mesurée et affiche une présence en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. La pénétration de nouveaux marchés est annoncée pour 2015.

Le FMI revoit à la hausse ses prévisions pour l’Espagne.

Le Fonds Monétaire International envisage une croissance du PIB espagnol de 0,6% en 2014, après avoir estimé cette évolution à 0,2% en octobre dernier. Pour 2015, la hausse devrait atteindre 0,8% et non plus 0,56%. Cette amélioration serait la deuxième meilleure performance européenne, pour un pays quittant une situation des plus délicate. En première position, le Royaume-Uni profitera cette année d’une croissance en hausse de 0,6%, soit 2,4%, l’Allemagne passera de 1,4% à 1,6%, la France stagnera à 0,9% et l’Italie passera de 0,6 à 0,5%. Au-delà, la Chine progressera de 7,5% en 2014 et de 7,3% en 2015.

Légère baisse de la dette publique espagnole, qui atteint 93,1% du PIB.

La dette contractée par l’ensemble des services publics gérés par l’Etat espagnol s’établissait à 952 milliards d’euros en novembre 2013, soit 93,1% du PIB du pays. Une baisse, amorcée depuis octobre, dépasse les prévisions de la Banque d’Espagne, portant sur 94,2%.

Déficitaire en Espagne, le parfumeur Marionnaud y réduit sa présence.

La chaîne française de parfumeries Marionnaud prépare le licenciement de 65% de ses salariés en Espagne, soit 420 personnes sur 640, et fermera 75 de ses 116 enseignes. Filiale du groupe chinois Hutchison Whampoa, Marionnaud a perdu 94 millions d’euros depuis 2008 en Espagne. Vont disparaître 25 magasins à Bilbao, 21 à Madrid et 14 à Barcelone.

Robotisation des charcuteries “Embutidos Monter”.

La société agro-alimentaire Embutidos Monter, de Les Planes d’Hostoles, dans la région d’Olot, spécialisée dans la production de charcuterie, affirme son gain de compétitivité depuis le début de la crise. Sur un total de 28 millions d’euros prévus jusqu’en 2017, elle injectera cette année 6 millions d’euros dans un procédé de robotisation, pionnier en Espagne, et dans ses espaces de séchage de jambons. La production, de 18 tonnes en 2013, aura doublé dans 3 ans. Embutidos Monter, qui emploie 300 salariés, est l’un des fournisseurs de Mercadona, premier réseau de supermarchés espagnol (1450 enseignes). Son chiffre d’affaires pour 2013, évalué à 110 millions d’euros, est le fruit d’une progression de 6,8%.

Premier vol Barcelone-Pékin, le 5 mai.

La compagnie Air China, qui assurera dès le 5 mai quatre liaisons hebdomadaires entre Barcelone et Pékin (lundi, mercredi, jeudi et dimanche), avec une escale de 90 mn à Vienne, propose des billets de 528 à 3394 euros. L’opérateur asiatique précise que ses clients en provenance de Barcelone pourront accéder à 100 autres destinations directes au départ de Pékin.

1 million de passagers sur le TGV Madrid-Alicante.

Cette ligne inaugurée le 18 juin 2013 a attiré 1,002 million de voyageurs, tout en augmentant le 50% l’utilisation du train entre ces deux villes. Le taux de remplissage des AVE (TGV) atteint 80%, correspondant à une moyenne quotidienne de 7000 personnes. L’axe à grande vitesse Madrid-Alicante, qui comporte des étapes à Villena, Albacete et Cuenca, est doté de 9 horaires par jour dans les deux sens, et 11 le week-end.  Les convois, propulsés à 250 km/h maximum, verront leur vitesse portée à 300 km/h dans les prochaines semaines, pour un temps de parcours de 2h05. Les billets, proposés à partir de 19,45 euros l’aller-simple, donnent droit, à Alicante, à utiliser le TRAM, selon une convention signée entre la société ferroviaire nationale Renfe et la société ferroviaire valencienne Ferrocarrils de la Generalitat Valenciana.

80.000 billets Paris-Barcelone en TGV vendus par la SNCF et la RENFE.

Un premier bilan de la commercialisation de l’offre internationale France-Espagne, mis en service le 15 décembre 2013, rend compte de 80.000 billets écoulés. Le consortium composé des deux sociétés ferroviaires prévoit une fréquentation d’1 million de passagers pour 2014.

Nouvelles liaisons ferroviaires entre Valence et Barking (Londres).

L’opérateur logistique allemand DB Schenker a lancé le 14 janvier une liaison ferroviaire entre Valence et Barking, à l’Est de Londres, par le tunnel sous la Manche, à raison de 8 convois quotidiens. Des denrées périssables sont acheminées dans des conteneurs réfrigérés,  ainsi que des véhicules et des composants automobiles. Une expérimentation de 6 mois est lancée, suivie d’un probable prolongement de cette formule de transport multimodale.

Retard d’installation d’un troisième rail jusqu’au Port de Valence.

Ferrmed, association de défense du Corridor Ferroviaire Méditerranéen, exige au ministère espagnol du Développement le versement de 800 millions d’euros nécessaires à l’installation d’un troisième rail, jusqu’à Valence en 2015, puis jusqu’à Murcia et Carthagène en 2016. Ce financement, validé par Madrid mais accusant du retard, doit permettre de doter le chemin de fer de la côte méditerranéenne d’un l’écartement de voies européens, et non plus spécifiquement espagnol, afin de faciliter le fret ferroviaire vers la France et au-delà. Ferrmed, dont le siège est à Bruxelles, demande également que l’ensemble des ports dispose d’accès ferroviaires modernes et normalisés. Ceux de Castelló de la Plana, Alicante, Murcie et Carthagène sont privés  d’accès, tandis que celui de Sagunt profite d’une infrastructure privée.

Inauguration du centre de nanotechnologies et nanosciences de Catalogne.

L’Institut Catalan de Nanoscience et Nanotechnologie (ICN2), souhaité par le gouvernement catalan et l’Université Autonome de Barcelone, est inauguré dans le périmètre de ce campus. Ce site de 6000 m2 comporte 40 laboratoires autour desquels gravitera un millier de chercheurs issus de cet établissement. Parmi les secteurs explorés figurent les technologies de communication, la transformation et le stockage d’énergie, la médecine (notamment les Accidents Vasculaires Cérébraux et le diabète) ainsi que l’environnement). L’ICN2 a coûté 30 millions d’euros.

La « densité digitale » de Barcelone fait émerger une nouvelle mentalité.

L’avancée des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à Barcelone constitue un modèle unique en Europe, selon le journaliste Javier Zamora. Le réseau wifi-fi urbain et les smartphones, associés à des applications toujours plus nombreuses, transforment en profondeur la vie sociale en matière de mobilité, de gestion énergétique, de démarches administratives, de santé et de culture etc. La « densité digitale »,  notion nouvelle décrivant le degré d’inclusion technologique, est renforcée par la présence annuelle, depuis 2007, du Mobile World Congress, attendu du 24 au 27 février 2014, mais encore par le salon mondial de Smart Cities (villes intelligentes), prévu du 4 au 6 novembre. Parvenant à faire évoluer les mentalités et l’approche du monde, favorisant des mouvements sociaux spontanés, comme celui des Indignés de 2011, les TIC  abolissent les « les murailles analogiques » et permettent, à Barcelone, d’appeler un taxi selon ses propres goûts ou de régler la course avec son téléphone. Il est aussi possible, depuis 2013, de visiter des expositions selon des itinéraires recommandés par les visiteurs précédents, sur le principe instauré par Tripadvisor pour les établissements touristiques. Dans le commerce, l’environnement physique et l’environnement numérique se fondent, car les clients présents dans une enseigne traditionnelle comparent directement les prix proposés par la concurrence, phénomène justifiant de nouvelles méthodes dans le commerce traditionnel, comme les livraisons instantanées. Barcelone, ville numérique, propose aussi de consulter le temps d’attente des bus urbains, mais il y existe un risque de fracture entre « immigrés digitaux » et « digital natives », c’est à dire entre les anciennes et les nouvelles générations.

Téléphonie mobile : l’Espagne au prix de la France.

En prévision du règlement européen mettant fin au « roaming », en vigueur en juillet 2014, les opérateurs de téléphonie français Orange, Free Mobile et Bouygues Telecom incluent les communications européennes dans leurs forfaits 3G, et 4G pour certains. Ce changement important, qui induit une réduction de coûts, met fin au concept d’itinérance téléphonique, car, depuis la France, un appel passé en Espagne coûtera progressivement le même prix qu’un appel national. La tarification sera la même pour les appels passés et la navigation Internet effectuée sur smartphone depuis l’étranger.

L’habitat ancien perd 9% en Catalogne en 2013.

Le prix de l’immobilier ancien a reculé de 9% en 2013, pour un mètre carré à 2314 euros en moyenne. Mataró a perdu jusqu’à 16%, Terrassa 13%, Sabadell 12%, Girona 9%, Figueres 11% et Lleida 13%, contre seulement 2% pour Platja d’Aro et Lloret de Mar. Parallèlement, une hausse de 0,5% s’est produite à Tarragone. A Barcelone, le mètre carré coûte en moyenne 3197 euros.

Forum Transfrontalier du Métal Nord-Sud.

La commune de Campdevànol (province de Girona) a accueilli les 17 et 18 janvier un Forum Transfrontalier du Métal, favorisant un partage d’expériences entre les régions contiguës du Ripollès et du Vallespir, cette dernière en territoire français. Les mairies de Campdevànol et d’Arles sur Tech, réunies pour l’occasion, ont étudié la possibilité de solliciter une aide européenne afin de coordonner une action de coopération autour d’un secteur économique resté plus vigoureux sur le versant Sud..

AGENDA

JOBarcelona, salon de l’emploi.

La première édition de ce rendez-vous adressé aux jeunes universitaires, organisée les 17 et 18 février au Palais des Congrès de Catalogne (Barcelone), comporte 1500 offres, suggérées par 70 entreprises leaders (Comexi, Haribo, Softonic, Google, Santander etc). Parallèlement, 60 conférences permettront de maîtriser les critères d’embauche retenus pas les recruteurs, les profils professionnels les plus appréciés. les nouvelles tendances etc. Renseignements et inscriptions : http://www.jobjust4u.com.

Impact des TIC mobiles dans l’enseignement.

Le Parc Scientifique et Technologique de l’Université de Girona accueillera les 20 et 21 février la 6e édition de l’événement ITworldEdu, consacré à l’impact et aux avancées des dispositifs mobiles en matière d’enseignement. Les technologies dans l’éducation, notamment les applications émergentes, seront présentées par plusieurs start ups, avec le parrainage du cluster Edutech. Ce forum comportera la remise de prix  à l’innovation d’entreprises intitulés Mobile Learning Awards.

nordsudconsult

Sources : ACC1Ó, Actualidad Pyme, Agence Catalane d’Informations, ARA Emprenem, Aragón Exterior, Autorité Portuaire de la Baie d’Algésiras, Autorité Portuaire de Carthagène, Banque d’Espagne, Barcelona Growth, Barcelona Regional, Cadena de Subministro, Capital, Catalunya Press, Cercle d’Economie de Barcelone, Cercle d’Economie de Lleida, Chambre de Commerce d’Alicante, Chambre de Commerce de Barcelone, Chambre de Commerce de Castelló de la Plana, Catalunya Empresarial, Chambre de Commerce de Madrid, Chambre de Commerce de Girona, Chambre de Commerce de Lleida, Chambre de Commerce de Palamós, Chambre de Commerce de Sant Feliu de Guíxols, Chambre de Commerce de Saragosse, Chambre de Commerce Française de Barcelone, Chambre de Commerce Française de Madrid, Communauté de Madrid, Confédération Espagnole de la Petite et Moyenne et Entreprise, Confédération Espagnole d’Organisations Entrepreneuriales, Corporation Catalane de Médias Audiovisuels, Députation de Barcelone, Députation de Girona, Députation de Lleida, Députation de Tarragona, Diari de Girona, Diari de Tarragona, EFE, El Economista, El Mundo, El Pais, El Periódico de Aragón , El Periódico de Catalunya, El Punt Avui, El Singular Digital, Energética 21, ESADE Business, Espagne Exportation et Investissements, Europa Press, Eurorégion de l’Arc Méditerranéen, Expansión, Fédération d’Organisations Entrepreneuriales de Girona (FOEG), Foire de Barcelone, Foire de Girona, Foire de Reus, Foire de Saragosse, Foire de Madrid, Fondation Catalogne Europe, Foment del Treball, Fondation d’Etudes Supérieures d’Olot, Fòrum Carlemany, Global Lleida, Gouvernement de l’Aragon, Gouvernement de Catalogne, Gouvernement espagnol, Institut Aragonais de Fomento, Institut de la Petite et Moyenne Entreprise de Valencienne, Institut Ignasi Vilallonga, Institution des Foires d’Alicante, Institution des Foires de València, La Lettre M, La Vanguardia, L’Econòmic, L’Empordà, Mairie d’Alicante, Mairie de Barcelone, Mairie de Figueres, Mairie de Girona, Mairie de Madrid, Mairie de Saragosse, Mairie de València, Ministère espagnol de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme, Micro, Petites et Moyennes Entreprises de Catalogne (PiMEC), Mundo Empresarial, Parc Scientifique et Technologique Agro-alimentaire de Lleida, Parc Scientifique et Technologique de l’Université de Girona, Parc Scientifique de Murcia, Parc Technologique du Vallès, Parc Technologique du Bages, Patronat Cecot, Port de Barcelone, Port de Tarragona, Port de València, Parcs Economiques de l’Etat espagnol, Région de Murcia, Reuters Business, Tecnalia, Représentation de la Commission européenne à Barcelone, The Financial Times, Université Autonome de Barcelone, Université de Barcelone, Université Complutense de Madrid, Université de Girona, Université de Saragosse, Université de València, Universitat de Vic, Via Empresa, Vía Libre, Zaragoza Activa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.