De l’autre côté de la frontière, en bref…

Record de croisières pour les ports secondaires de Catalogne. La saison des croisières comportera 53 escales de navires, soit 41.000 passagers dans les ports catalans autres que celui de Barcelone. Le premier de cette catégorie, Palamós, accueillera notamment quatre escales d’un bateau “Croisières de France’” transportant 1610 passagers. Cette étape, entre Alicante et Marseille, illustrera un croissance des volumes de passagers, 36.000 cette année, contre 30.000 en 2013, mais avec quatre navires de moins, soit 34 au total. Le port de Roses progressera de 50% en recevant 13 bateaux contre 5 en 2013. Dans la province de Tarragone, le port de Sant Carles de la Ràpita recevra 6 escales. Les retombées globales sont évaluées à 3 millions d’euros.

Nous vous invitons à parcourir la synthèse hebdomadaire de l’actualité économique catalane et espagnole, en français, de l’agence Nord Sud Consult.

Record de croisières pour les ports secondaires de Catalogne. La saison des croisières comportera 53 escales de navires, soit 41.000 passagers dans les ports catalans autres que celui de Barcelone. Le premier de cette catégorie, Palamós, accueillera notamment quatre escales d’un bateau “Croisières de France’” transportant 1610 passagers. Cette étape, entre Alicante et Marseille, illustrera un croissance des volumes de passagers, 36.000 cette année, contre 30.000 en 2013, mais avec quatre navires de moins, soit 34 au total. Le port de Roses progressera de 50% en recevant 13 bateaux contre 5 en 2013. Dans la province de Tarragone, le port de Sant Carles de la Ràpita recevra 6 escales. Les retombées globales sont évaluées à 3 millions d’euros.

Record de croisières pour les ports secondaires de Catalogne.

La saison des croisières comportera 53 escales de navires, soit 41.000 passagers dans les ports catalans autres que celui de Barcelone. Le premier de cette catégorie, Palamós, accueillera notamment quatre escales d’un bateau “Croisières de France’” transportant 1610 passagers. Cette étape, entre Alicante et Marseille, illustrera un croissance des volumes de passagers, 36.000 cette année, contre 30.000 en 2013, mais avec quatre navires de moins, soit 34 au total. Le port de Roses progressera de 50% en recevant 13 bateaux contre 5 en 2013. Dans la province de Tarragone, le port de Sant Carles de la Ràpita recevra 6 escales. Les retombées globales sont évaluées à 3 millions d’euros.

La croissance espagnole atteindra 1,2% cette année.

Le gouvernement espagnol revoit ses prévisions à la hausse, en évaluant à 1,2% la progression du PIB pour 2014. Selon le programme de stabilité remis à Bruxelles, cette performance devrait être suivie de 1,8% en 2015 puis de 2,3% en 2016 et de 3% en 2017.

La dette espagnole atteint 93,9% du PIB, le déficit 6,6%.

Pour 2013, Eurostat constate une dette espagnole à 93,9%, correspondant à 960 milliards d’euros, et un déficit public à 6,6%, soit 72,5 milliards d’euros. L’Union européenne, qui exigeait 6,6%, recommande 5,8% pour cette année, 4,2% en 2015 et 2,8% en 2016.

L’agence Fitch Ratings hausse la note de l’Espagne au niveau BBB+.

Cette agence de notations crédite l’Espagne d’une note BBB+, soit un degré supérieur au précédent, en raison d’une amélioration de la situation financière du pays et des comptes publics. Une perspective de stabilité économique est également prise en compte. En novembre 2013, Fitch avait déjà réévalué la note espagnole.

Le taux de chômage espagnol augmente encore.

Une nouvelle hausse du chômage espagnol s’est illustrée par un taux de 25,93% au premier trimestre 2014. Fins mars, le pays comptait 5.933.300 chômeurs, soit 2.300 de moins qu’en décembre 2013. Depuis le début de la crise, il s’agit du meilleur résultat pour un premier trimestre, mais le repli du nombre de demandeurs est simultané à un recul de la population active. 187.000 personnes ont quitté ce groupe, avec pour effet une augmentation mécanique du taux de chômage. La Catalogne compte un taux de 22,10%, correspondant à 600 chômeurs supplémentaires, pour un total de 840.200.

Leroy Merlin créera 150 emplois à Sant Cugat del Vallès.

Dans cette ville du nord-ouest barcelonais, réputée cossue, la multinationale du bricolage ouvrira un établissement en 2015. Elle emploiera 150 emplois dans ce qui constituera son huitième site en Catalogne. Leroy Merlin, dont le Groupe Mulliez (Auchan) est actionnaire à 84%, investira 18 millions dans la construction de cette nouvelle surface.

Les ventes de Cacaolat bondissent de 30%.

Le fabricant barcelonais de la boisson chocolatée Cacaolat s’est assuré 45 millions d’euros chiffre d’affaires en 2013, un an après avoir été repris à 50% par les bières Damm et la société Cobega, qui embouteille Coca-Cola en Catalogne. Le plan stratégique 2012-2015 de Cacaolat inclut une extension à l’export, particulièrement dans la région de Moscou, en Algérie et au Maroc.

Nouveau record de la région de Girona à l’export.

Les entreprises de cette région affichent pour 2013 un chiffre d’affaires à l’export de 4,23 milliards d’euros, à l’issue d’une hausse de 1,3% par rapport à 2012. Cette avancée est assurée principalement par le secteur agro-alimentaire , suivi des biens d’équipement, notamment de machines industrielles.

Seat stoppe ses exportations en Chine.

Confrontée à une baisse de 21,7% de ses ventes en Chine, la firme Seat cesse d’exporter vers ce pays. La filiale de Volkswagen, qui a tenté de pénétrer l’Empire du Milieu pour la deuxième fois de son histoire, en 2012, subit de forts droits de douane qui rendent ses véhicules trop onéreux. Confrontée à une perte de 36 millons d’euros au premier trimestre en Chine, elle étudie la possibilité d’y produire directement des voitures, pour réussir sa percée dans le plus grand marché du monde.

Fermeture de l’usine historique de papiers de Girona.

Le groupe papetier Torraspapel, propriété du groupe européen Lecta, annonce la fermeture de son site historique de Sarrià de Ter, à l’entrée Nord de Girona. Cette usine, qui fonctionnait depuis les années 1950, licenciera prochainement ses 132 salariés. Torraspapel emploie 2300 personnes dans six unités de production en Espagne,

Nouveaux contrats sur le Corridor ferrivoaire méditerranéen.

La société publique espagnole Adif valide deux réalisations ferroviaires à la jonction entre la Catalogne et la Communauté de Valence. Des travaux d’électrification et d’écartement standard des rails seront menés sur l’axe Vandellós-Vinaròs-Castelló de la Plana, d’une longueur de 159 km. Le budget relatif aux chantiers et au matériel s’élève à 57,8 millions d’euros.

Un meilleur trafic ferroviaire transfrontalier entre Aquitaine et Pays Basque.

En marge du TGV, absent du Pays Basque, la SNCF et la société publique basque Euskotren améliorent le service Eurocité Express entre Bayonne et Saint-Sébastien. La structure “Transfermuga”, vouée à densifier les connexions ferroviaires entre les deux territoires, proposera un train toutes les 20 minutes. Cette ambition financée par le programme européen POCTEFA vise à parcourir les 50 kilomètres qui séparent Bayonne de Saint-Sébastien en moins d’une heure, dès 2017.

La ville de Lleida, leader de la fibre optique.

Pour défendre sa compétitivité et sa productivité, la mairie de Lleida et l’opérateur Telefónica signent un accord de développement rapide de la fibre optique. 100% des foyers seront servis dès le mois de mai 2015. Lleida, ville de 140.000 habitants, enclenche parallèlement une politique technologique de Smart City, d’Open Government et d’Open Data.

Le restaurant El Celler de Can Roca quitte le haut du podium mondial.

Cette table de la ville de Girona est classée 2e du monde par le magazine britannique Restaurant Magazine, après avoir été couronnée d’une première place en 2013. Parmi les autres établissements situés en territoire espagnol figurent le Murgaritz et le Arzak, tous deux de Saint-Sébastien, en 6e position et 8e position, ou encore le Quique Dacosta, de Denia (Alicante), à la 41e place.

Le Tour de France à la Voile, à Roses.

Comme en 2012 et 2013, le port de Roses, sur la Costa Brava, profitera cette année de la première étape méditerranéenne du Tour de France à la Voile. Il accueillera une escale les 17 et 18 juin, avant un départ pour Guissan.

AGENDA

ARATUR, Salon Aragonais du Tourisme.
Ce rendez-vous favorise les destinations nature dotées de contenus patrimoniaux et historiques.
Du 30 mai au 1er juin à la Foire de Saragosse.

Logistique, business maritime, Smart Ports et innovation.
Journée technique avec les ports de Barcelone et Gênes, ainsi que l’Ecole Short Sea Shipping.
16 mai, Centre de congrès du Tecnocampus de Mataró (Barcelone).

Portes ouvertes à l’Université de Girona.
Connaissance des cursus de formation proposés sur le campus.
Le 17 mai, dans l’ensemble des facultés.

Salon Nautique International de Barcelone.
Ce rendez-vous annuel a reçu 53.000 visiteurs en 2013.
Barcelone, Port Vell, du 15 au 19 octobre 2014.

nordsudconsult

Sources : ACC1Ó, Actualidad Pyme, Agence Catalane d’Informations, ARA Emprenem, Aragón Exterior, Autorité Portuaire de la Baie d’Algésiras, Autorité Portuaire de Carthagène, Banque d’Espagne, Barcelona Growth, Barcelona Regional, Cadena de Subministro, Capital, Catalunya Empresarial, Catalunya Press, Cercle d’Economie de Barcelone, Cercle d’Economie de Lleida, Chambre de Commerce d’Alicante, Chambre de Commerce de Barcelone, Chambre de Commerce de Castelló de la Plana, Chambre de Commerce de Girona, Chambre de Commerce de Lleida, Chambre de Commerce de Madrid, Chambre de Commerce de Palamós, Chambre de Commerce de Sabadell, Chambre de Commerce de Sant Feliu de Guíxols, Chambre de Commerce de Saragosse, Chambre de Commerce Française de Barcelone, Chambre de Commerce Française de Madrid, Communauté de Madrid, Confédération Espagnole de la Petite et Moyenne et Entreprise, Confédération Espagnole d’Organisations Entrepreneuriales, Corporation Catalane de Médias Audiovisuels, Députation de Barcelone, Députation de Girona, Députation de Lleida, Députation de Tarragona, Diari de Girona, Diari de Tarragona, EFE, El Economista, El Mundo, El Pais, El Periódico de Aragón , El Periódico de Catalunya, El Punt Avui, El Singular Digital, Energética 21, ESADE Business, Espagne Exportation et Investissements, Europa Press, Eurorégion de l’Arc Méditerranéen, Expansión, Fédération d’Organisations Entrepreneuriales de Girona (FOEG), Foire de Barcelone, Foire de Girona, Foire de Reus, Foire de Saragosse, Foire de Madrid, Fondation Catalogne Europe, Foment del Treball, Fondation d’Etudes Supérieures d’Olot, Fòrum Carlemany, Global Lleida, Gouvernement de l’Aragon, Gouvernement de Catalogne, Gouvernement espagnol, Institut Aragonais de Fomento, Institut de la Petite et Moyenne Entreprise de Valencienne, Institut Ignasi Vilallonga, Institution des Foires d’Alicante, Institution des Foires de València, La Lettre M, La Vanguardia, L’Econòmic, L’Empordà, Mairie d’Alicante, Mairie de Barcelone, Mairie de Figueres, Mairie de Girona, Mairie de Madrid, Mairie de Saragosse, Mairie de València, Ministère espagnol de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme, Micro, Petites et Moyennes Entreprises de Catalogne (PiMEC), Mundo Empresarial, Parc Scientifique et Technologique Agro-alimentaire de Lleida, Parc Scientifique et Technologique de l’Université de Girona, Parc Scientifique de Murcia, Parc Technologique du Vallès, Parc Technologique du Bages, Patronat Cecot, Port de Barcelone, Port de Tarragona, Port de València, Parcs Economiques de l’Etat espagnol, Région de Murcia, Reuters Business, Tecnalia, Représentation de la Commission européenne à Barcelone, The Financial Times, Université Autonome de Barcelone, Université de Barcelone, Université Complutense de Madrid, Université de Girona, Université de Saragosse, Université de València, Universitat de Vic, Via Empresa, Vía Libre, Zaragoza Activa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.