Coup de projecteur sur… l’Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer dédié à l’écosystème méditerranéen

Après le succès de la première saison de Bonjour Tandem en Occitanie !, la Région propose un nouveau voyage sur les routes du territoire, à la découverte des visages qui font l’Europe en Occitanie. Mouts et Milan, deux Youtubeurs passionnés de voyages, reviennent animer les 7 épisodes de cette saison 2 tournés dans les départements de la Haute-Garonne, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, de l’Aude, du Gers, de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales. Les épisodes de « Bonjour Tandem en Occitanie ! » mettent en lumière des initiatives soutenues conjointement par l’Europe et la Région Occitanie, parmi lesquelles l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer.

« La websérie Bonjour Tandem en Occitanie que nous avons lancée permet aux citoyens de découvrir un panel de projets innovants développés sur le territoire et de mieux comprendre comment concrètement l’Europe agit en Occitanie. Les visages de cette nouvelle saison nous permettent d’humaniser cette Europe, jugée parfois trop éloignée de la réalité de nos  concitoyens et créer ainsi une Europe forte, solidaire et innovante » explique Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée.

Depuis la première saison, mise en ligne en janvier 2018, « Bonjour Tandem en Occitanie ! » est animée par Mouts et Milan, deux passionnés des relations humaines,deux amoureux du voyage qui partagent leur regard sur des lieux, produits ou services innovant en racontant l’aventure des hommes et des femmes qui font vivre leur territoire tout en optimisant ses ressources.

Ces deux explorateurs ont un rêve : celui de rencontrer des acteurs de terrain qui en tandem avec la Région Occitanie et l’Europe, osent innover dans leur territoire en lien avec leurs valeurs. Parmi ceux sélectionnés pour cette saison 2, l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer.

Un observatoire dédié à l’écosystème méditerranéen

L’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer (Oob), accueillent des scientifiques qui étudient la Méditerranée et l’impact de l’humain sur l’écosystème maritime, notamment en matière de pollution plastique.

L’Observatoire a ainsi créé Remimed (Réseau Marin Instrumenté en Méditerranée), une infrastructure de recherche visant à développer un site pilote d’observation et de mesures en continu dans le milieu marin. Elle offre des possibilités de déploiements et de mesures inédites et complètes grâce à l’ajout d’un réseau câblé sous-marin aux infrastructures déjà existantes de mesures.Elle combine ainsi l’utilisation de deux bouées océanographiques automatisées qui font des acquisitions en continu de températures, de salinité, et permettent de suivre l’évolution à long terme de l’écosystème marin.

En plus de la surveillance opérationnelle de la côte, cet observatoire facile d’accès, est également une plateforme mise à disposition des scientifiques et des industriels pour leur permettre de fiabiliser ou de développer leurs instruments par des essais en situation réelle de fonctionnement.

De par ses actions, l’Observatoire Océanologique s’inscrit dans une démarche scientifique et innovante, et c’est pour cela que l’Europe et la Région Occitanie ont décidé de soutenir cette initiative, en apportant un financement de 150 000€du Fonds Européen de Développement Régional (Feder) sur un coût total de 251 452€.

Bonjour l’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer ! – Extraits

C:\Users\GIESBE~1\AppData\Local\Temp\Rar$DIa0.400\12 OOB.jpg« De tout temps, l’humain cherche à mieux connaître le monde dans lequel il vit, pour assurer sa survie, par curiosité, ou pour améliorer son confort. Depuis 1882, les scientifiques de l’Observatoire Océanologique de Banyuls, étudient la Méditerranée et ils peuvent témoigner de nos impacts grandissants. Surpêche, changement climatique, pollutions diverses… Aujourd’hui, l’Europe et la Région soutiennent financièrement l’Observatoire pour innover afin de continuer de sensibiliser chacun d’entre nous à l’état de notre monde », explique Mouts.

« Ce qu’on peut changer c’est surtout changer les mentalités en amont, pour éviter que le flux de déchets continue d’arriver », poursuit FranckLartaud, le directeur adjoint recherche de l’Observatoire.

À propos

La première saison de « Bonjour Tandem en Occitanie ! », mise en ligne en janvier 2018, a rencontré un franc succès auprès des internautes : ils ont été plus de 920 000 à suivre les aventures de Mouts et Milan à travers 6 départements d’Occitanie.

Avec cette saison 2, tournée dans les 7 autres départements de la région, « Bonjour Tandem en Occitanie ! » donne un aperçu de la richesse des initiatives présentes sur ces territoires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.