Commémoration à Vinça de la victoire du 8 mai 1945 sur l’Allemagne nazie

Le départ du défilé de la célébration du 73ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945 devant la mairie de Vinça

Ce matin, Jean-Marc Monserrat (à gauche de la photo), maire de Valmanya, est venu apporter la flamme de la liberté allumée à la crypte des martyrs de Valmanya  à René Dragué (à droite de la photo), maire de Vinça

René dragué a ensuite transmis la flamme à Antoine LLOPIS (adjoint à M. Jean CASTEX maire de Prades) (à droite sur la photo)

La flamme de la liberté qui éclairera la célébration du 73ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945

Tout au long de la cérémonie, les portes drapeaux ont guidé une foule nombreuse venu assister, comme chaque année,  à la célébration officielle

 

C’est en présence de Mme Eliane Jarycki, conseillère régionale représentant Mme Carole Delga, présidente du conseil régional, de René Dragué, maire de Vinça, des membres du conseil municipal, des représentants de la gendarmerie nationale, des sapeurs-pompiers, des enfants des écoles ainsi que d’un grand nombre de nos concitoyens que la cérémonie s’est déroulée

M. Clément Porta président du souvenir Français

De gauche à droite, Mme Marie-Thérèse Casenove 1er adjointe, M. René Dragué maire, Mme Geneviève Hortos adjointe au développement durable et aux écoles

Après quelques instants de recueillement, M. Clément Porta a pris la parole

Il a rendu hommage à toutes ces femmes et à tous ces hommes, français ou venus du monde entier,  combattants et résistants qui conjuguèrent leurs efforts pour libérer le territoire national. Visiblement ému, M. Clément Porta, a également rappelé les valeurs d’engagement et a rendu hommage au sacrifice de nos aînées qui nous permet aujourd’hui de vivre en liberté

Puis, les portes drapeaux ont guidé le cortège à travers le village vers la place du 8 mai pour la deuxième partie de la cérémonie

Cette année, les enfants des écoles ont été pleinement acteurs de la cérémonie qu’ils ont activement préparée avec les enseignants

La flamme de la liberté, présente au pied des présidents d’associations d’anciens combattants et du souvenir français, des représentants de la gendarmerie nationale, des pompiers et des présidents d’associations vinçanaises

M. le maire de Vinça, René Dragué, a pris la parole pour rappeler qu’il y a 73 ans, l’Allemagne nazie capitulait après 6 ans d’un horrible et douloureux conflit qui a fait plus de 50 millions de victimes, 35 millions de blessés et 3 millions de disparus

« Cette commémoration est donc d’abord notre recueillement pour toutes les victimes de l’ignominie et un hommage à tous les combattants, militaires, résistants ou civils, tombés au combat, pourchassés, déportés, victime de l’antisémitisme, du racisme, de l’obscurantisme parce qu’ils étaient juifs, communistes, tziganes, francs-maçons, homosexuels, handicapés ou opposés à l’occupation nazie. Elle est aussi un rappel pour combattre toujours, toutes les discriminations et surtout toutes les organisations, associations et partis politiques prônant de manière radicalement ouverte ou sournoise, la classification des humains en « races », origines ou religions, entendant la sous-humanité de certaines, voire la nécessité de leur éradication »

Il a poursuivi en évoquant les fragilités de nos démocraties au regard de l’histoire passée et présente et a rappelé les valeurs de notre pays résumé par notre devise « Liberté, Egalité, Fraternité », valeurs qui ne seront jamais négociables et a appelé les jeunes, nombreux aujourd’hui aux côtés des anciens combattants, à s’indigner face au fanatisme et à la haine

« La défense des valeurs qui nous unissent, des droits de l’homme, de tout ce qui permet à chaque individu de vivre dignement, est et doit rester un combat de tous les jours en France, en Europe mais aussi dans le reste du monde »

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.