Col.lectiu Angelets de la Terra : concert historique pour la musique en catalan en Catalogne Nord

col-lectiu-angelets-de-la-terra-concert-historique-pour-la-musique-en-catalan-en-catalogne-nord

Vous avez probablement vu apparaître ces derniers temps, en Catalogne Nord, une affiche avec le drapeau catalan orné d’une étoile, l’estelada, qui se voulait un soutien au processus d’indépendance. Cette affiche annonçait aussi le concert du Col.lectiu Angelets de la Terra, à La Fabrica d’Ille-sur-Tet, le 25 mars dernier. Un véritable succès avec une salle pleine à craquer.

Un public comblé qui, comme Christiane Louville, est « très contente du succès du concert et de l’élan du public qui certainement est en train de se rendre compte de l’importance de la musique pour la bonne santé de la langue catalane », pour elle « c’est une nouvelle très bonne et réconfortante ». Un public intergénérationnel, n’appartenant pas au microcosme, conscient et concerné par le projet du Col.lectiu Angelets de la Terra.

Francine de Martorel déclare à la sortie du concert que « c’était vraiment fabuleux » et qu’elle a apprécié toutes les propositions artistiques de la dizaine de groupes (AJT, Buenasuerte, Delf, Gerard Jacquet, Ghetto Studio, Joan Ortiz, Llamp te Frigui, Muriel Falzon Trio, Pascaline i Rumba Coumo) qui allaient pourtant du jazz au punk, en passant par la rumba catalana et le reggae.
Jeanne Levy Voisin pour sa part dira qu’elle s’est « éclatée avec toute cette diversité et surtout avec la qualité artistique de chacun ». Pour Cécile, « c’était une soirée magique et inoubliable, un vrai régal ».

col-lectiu-angelets-de-la-terra-concert-historique-pour-la-musique-en-catalan-en-catalogne-nord

Les artistes ont aussi pu recharger leurs piles pour quelques temps. Gérard Jacquet, pionnier du rock électronique en roussillonnais, valorise l’accueil chaleureux des hôtes, les rencontres entre artistes, ainsi qu’un public attentif et bienveillant. Il lance un appel aux programmateurs au nord comme au sud des Pyrénées en soulignant que « devant l’excellence et la diversité des propositions musicales, un tel plateau est parfaitement reproductible, n’importe quand, n’importe où ». A bon entendeurs…

Pouvoir effacer les frontières mentales et normaliser le catalan sur les scènes de Catalogne Nord était l’objectif de Ramon Faura quand il a réorienté l’association Angelets de la Terra vers la musique en catalan. A l’origine, il s’agissait d’un groupe de supporters de l’USAP et des Dragons. L’objectif principal n’a pas changé : « recatalaniser la Catalogne Nord ». La musique comme le sport est un bon outil pour arriver à toucher un large public, de façon ludique et festive mais la musique inclus plus facilement la langue catalane. Ce fut la réflexion de Ramon Faura quand il a décidé de créer le Col.lectiu dans un territoire où le catalan est devenu minoritaire en seulement cinquante ans. Il n’aurait jamais imaginé que ce projet connaitrait un tel succès en seulement six ans.

col-lectiu-angelets-de-la-terra-concert-historique-pour-la-musique-en-catalan-en-catalogne-nord

col-lectiu-angelets-de-la-terra-concert-historique-pour-la-musique-en-catalan-en-catalogne-nord

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.