Carole Delga : « Patrimoine unique, le train jaune mérite nos investissements ! »

lettre ouverte du secteur fédéral des cheminots de la région de Montpellier portant sur l'avenir du Train Jaune

A l’occasion de la commission permanente, réunie ce vendredi 11 octobre 2019, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a soumis au vote des élus un financement de plus de 7,4 M€ pour la maintenance des wagons du Train Jaune.

« Comme les Catalans et comme l’ensemble des habitants de notre région, je suis très attachée, aux côtés d’Hermeline Malherbe, au maintien du Train Jaune sur la ligne de la Cerdagne. Il est un symbole de notre histoire, de la passion créatrice de deux hommes, qui, visionnaires, ont lancé cette ligne désenclavant des contrés montagneuses de la vallée du Têt ! Avec ses 200 000 voyageurs par an, le Train Jaune mérite amplement nos investissements et notre engagement », a déclaré Carole Delga à l’occasion de la présentation du rapport par le vice-président en charge de la mobilité et des infrastructures de transports, Jean-Luc Gibelin.

Désireuse de pérenniser le Train Jaune, la Région Occitanie a financé en 2018, une étude préliminaire pour la prolongation de la durée de vie des matériels historiques de la ligne, dont les résultats confirment la position de la collectivité, à savoir la possibilité de prolongation de ces matériels jusqu’au du 31 décembre 2020. Le coût prévisionnel de réalisation de ces travaux de maintenance sur les rames historiques de la ligne est estimé à 7,4M€, intégralement pris en charge par la Région Occitanie.

De premier travaux ont interrompu la ligne, avec substitution d’autobus, jusqu’au 25 octobre prochain. La Région investit près d’un million d’euros pour la rénovation de la ligne Perpignan-Villefranche-Vernet-les-Bains.

Actuellement fermée en raison du dramatique accident qui a eu lieu en décembre 2017 à Millas, cette ligne permet d’assurer la liaison entre Perpignan et le Train Jaune en desservant les villes de la vallée de la Têt.Dans la continuité du plan d’urgence approuvé en Commission Permanente du 19 juillet dernier sur les lignes de Desserte Fine du Territoire, la Région Occitanie anticipe et s’engage financièrement pour préparer la réalisation des opérations de maintenance des voies qui doivent être réalisés pour garantir sa mise en service jusqu’en 2022. Remplacement de traverses, de ballast, de voutes surbaissées, de câbles et remise en état des artères de câbles sont autant de travaux qui seront menés par la SNCF et financés à 93% par la Région Occitanie, soit 983 000 €.

« Je sais combien la réouverture de cette ligne est attendue par les habitants. Je salue d’ailleurs leur engagement et j’entends leur impatience, dans le respect de la procédure judiciaire engagée. Afin de permettre la réouverture de la ligne dans les meilleures conditions, je souhaite que ces travaux soient menés le plus rapidement possible par la Sncf, et je serai vigilante quant au respect des délais et de ses engagements »a rappelé Carole Delga lors de la commission permanente.

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.