Assemblée Générale AEP, avec le secrétaire général de la Préfecture et le Président de PMCA

L’AEP et J-M Pujol

Devant une cinquantaine de chefs d’entreprises du polygone nord, Jacques Bartoli, actuel président de l’Association Espace Polygone, a ouvert la séance pour l’assemblée générale annuelle.

Pierre Regnault de la Mothe, secrétaire général de la Préfecture est venu présenter le pacte de responsabilité et l’engagement entier des services de l’état auprès de toutes les entreprises. « Dans le département le CICE a déjà permis de reverser 13 millions d’euros. L’ensemble des mesures du pacte permet de réduire de 5.400 euros par ans les cotisations d’un salarié payé au SMIC. Je suis venu entendre ce que vous avez à me dire, vous écouter et vous aider dans votre quotidien. Je suis à votre disposition sans rendez-vous le mercredi matin à la préfecture. Le préfet est prêt à recevoir vos suggestions de simplifications des procédures pour les remonter au nouveau secrétaire d’état chargé de la simplification, Thierry Mandon ».

Le fonctionnement du pacte

Une adhérente de l’AEP interpelle le sous-préfet sur la multiplication des documents à fournir lors des réponses aux appels d’offres. M. Navarrin de la DIRECCTE66, « La disposition N°34 du pacte prévoit cette simplification, au final le seul élément nécessaire sera votre numéro de SIRET ».

Après l’intervention du Sous-Préfet et de M Navarrin, retour au vote pour élire le nouveau président de l’AEP, sans surprise et à l’unanimité il s’agit de Mathieu Laroussinie, Atol Polygone, qui succède à J.Bartoli.

L’intervention de JM. Pujol vient clôturer la séance. « Je suis très inquiet de la situation économique de notre pays, mais à mon niveau je m’inscris aussi dans une démarche de facilitateur pour les entreprises, les services municipaux ne créent pas de l’emploi vous oui ! J’ai entamé une procédure pour baisser considérablement le prix des terrains pour les entreprises qui investissent. Mais l’agglo est dans une situation difficile, dans les 10 derniers mois à deux reprises nous avons faillit ne pas pouvoir honorer les salaires, malgré tout nous faisons en sorte de répondre toujours rapidement aux sollicitations des entreprises.

photo 1
L’AEP et le Sous-Préfet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.