ARGELES-SUR-MER… Le maire socialiste Antoine PARRA, embourbé dans une histoire judiciaire de construction illégale

ARGELES-SUR-MER… Le maire socialiste Antoine PARRA, embourbé dans une histoire judiciaire de construction illégale pour laquelle il vient d’être sévèrement condamné par le Tribunal Correctionnel de Perpignan, est lâché par les siens. Vendredi 29 juin, au lendemain d’un conseil municipal pendant lequel il a été sèchement mis en minorité – 5 dossiers/ 6 présentés de son compta administratif rejetés ! – la moitié des élus de son équipe ont décidé de l’abandonné et, lors d’une conférence de presse, ont officiellement réclamé sa tête, ou plutôt sa démission. Mais PARRA s’accroche à la pente !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.