Ansignan : nettoyage de printemps

A l'heure où il fait encore frisquet, les bénévoles se retrouvent dans la bonne humeur.

Ils ont répondu nombreux à l’appel de l’association « Ansigna’Muse » en cette fin de semaine des 13 et 14 avril 2019. Direction le parking du moulin au départ du sentier des oiseaux.

Pendant les deux jours, un maître-mot devait animer tous les participants : plaisir et convivialité.

Le plaisir d’être utile à la reconnaissance du patrimoine

A vos marques, prêt, partez !

Car c’est bien de cela dont il est question. Faire vivre ou revivre notre patrimoine et tant mieux si cela se passe dans la bonne humeur. Lyliane Cardona devait nous confier : » beaucoup de travail en perspective, mais quel bonheur de voir ressurgir tous ces vestiges du temps passé ». Et à Ansignan, ces vestiges ne manquent pas. De l’aqueduc à la chapelle, en l’honneur de Saint-Nazaire, en passant par les restes du pont romain au confluent de la Desix et de l’Agly, les lieux qui méritent toute l’attention sont nombreux, tout comme le moulin avec ses meules, à deux pas de la chapelle. Ainsi, les bénévoles de l’association devaient-ils s’en donner à cœur joie.

Jean-Marc donne les dernières recommandations de sécurité

Et tant pis, si au passage, quelques bosses devaient apparaître dues à quelque maladresse bien involontaire. Les outils, grandes cisailles, sécateurs, râteaux sortis des coffres des voitures, devaient vite entrer en action. Même ceux qui ne faisait qu’apporter leur bonne volonté, ont trouvé les outils correspondant à leur énergie. La tronçonneuse, menée par des mains expertes, devait arriver en renfort pour venir à bout des arbres plus conséquents.

Lyliane a prévu que certains ne viendraient qu’avec leur bonne volonté.

Mixité dans les intervenants.

Bien sûr, les invités des deux sexes s’étaient donné rendez-vous, mais la mixité ne s’arrêtait pas là. Ce sont des anciens d’Ansignan, dont les familles ont plusieurs siècles de présence dans le village, des plus récents, mais aussi des tous récents, qui sont venus prendre des cals aux doigts.

Au démarrage du débroussaillage

En fin de matinée du samedi

Béatrice, nouvelle gérante du restaurant l’Aqueduc était là aussi, malgré le fait qu’elle soit en pleine installation pour commencer la saison. Quelle meilleure intégration que celle où chacun apporte son énergie pour la bonne cause : vivre ensemble et apporter une part de soi pour entretenir le patrimoine commun. Cela aussi, nous le devons à l’association Ansigna’Muse. La journée du dimanche, continuant dans la lignée de celle du samedi, devait être ponctuée par la grillade offerte par l’association.

La bonne braise arrive dans sa finalité.

Et quelle grillade, digne des grands moments vécus par les habitants de la ruralité, dans la plus grande communion des esprits. Encore de bons moments, où les habitants d’Ansignan se seront retrouvés avec le plus grand plaisir et la plus grande efficacité, pour faire vivre le bien commun et l’esprit d’équipe. Bravo à tous les bénévoles.

La grillade va être consommée pour le plus grand plaisir de tous.

C’est Jean-Marc Peille qui devait nous faire un descriptif rapide des animations futures. Nous vous demandons de nous croire. Elles sont nombreuses autant que variées. Nous sommes déjà invités à les annoncer et à rendre compte. C’est avec le plus grand plaisir que nous répondrons présent.

Joseph Jourda.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.