Annick Barboteu se lance dans la campagne des municipales de mars à Amélie-les-Bains

Annick Barboteu, tête de liste L’élan du changement dans la campagne des municipales.

Après 6 années passées au conseil municipal d’Amélie-les-Bains, Annick Barboteu, élue d’opposition, se lance dans la campagne des municipales.

Dans un document qu’elle nous a transmis, elle précise : « Six ans de mandature à la tête de l’opposition, une opposition active et constructive, ont forgé notre conviction. Tout au long de ces six années, les Améliens m’ont, jour après jour, accordé leur confiance ». Annick Barboteu, ancienne cadre médical, 67 ans, sera la tête de la liste L’élan du changement aux élections de 2020.

« Notre liste sera sans étiquette, faite de personnes de toutes sensibilités, vivant et habitant dans la commune, émanant de tous les quartiers, dotées de compétences multiples et diverses avec pour ciment commun l’attachement à notre ville.

Le nom de notre liste L’élan du changement est un symbole de fraîcheur et de dynamisme et surtout d’une vision de ce que sera demain Amélie-Palalda, Montalba.

Depuis 2014, année de notre élection dans l’opposition, nous avons pu identifier les blocages, les abandons, tout autant que les solutions à apporter. Le programme qui en résulte est le fruit de ce travail, et échanges avec tous les Améliens. Nous allons le parfaire au cours de rencontres et entretiens. Il est simple, fiable et efficace.

Deux sujets récurrents ne seront pas abordés, le faire serait de pure démagogie (NDLR : le projet de Centre thermo-ludique et celui des Gorges du Mondony), tant que les instructions et procédures judiciaires en cours ne seront pas rendues. Le « bien vivre » et le « bien-être » en seront les maîtres mots, tant pour nos concitoyens que pour les touristes et curistes. L’accent sera mis sur une gestion sérieuse et ordonnée de nos finances, et un volet sécuritaire qui est demandé par la population. En accord avec les équipes pédagogiques, nous présenterons des solutions pour sauver nos écoles, grâce aux classes bilingues. Les voies de communication sont essentielles dans notre monde rural, à ce titre le désenclavement des quartiers de la rive gauche du Tech est fondamental. »

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.