Jacques Cresta visite les agents de la Surveillance Générale de la Sncf

agents-de-surveillance-generale-de-sncf

Jacques Cresta, député PS, conseiller régional, est allé à la rencontre des agents de la Surveillance Générale (SUGE : police ferroviaire) et de la direction de la Sncf pour évoquer les avancées de la Loi Savary dans le domaine de la sécurité ferroviaire.

Le parlementaire très impliqué sur les questions de sécurité aux côtés de son homologue d’Aquitaine, qui avait d’ailleurs posé une question dans ce sens au ministre des transports, est venu à la rencontre des professionnels pour constater et partager avec eux les avancées et l’application de la loi sur le terrain.

Ainsi cette dernière va permettre à la police ferroviaire de circuler en civil dans les trains tout en étant armé, d’avoir des facilités de contrôle des personnes en infraction dans les trains, … mais plusieurs questions restent en suspend notamment la reconnaissance d’agent de police judiciaire, un armement mieux adapté à la menace terroriste…

Il aura pu évoquer avec la direction les questions touchant à la vidéo surveillance, à la préparation du contrat entre la Région et la Sncf, la mise en place de portique dans les gares.

Le député à rencontrer des agents de la Suge, qui étaient venus sur leur temps libre, motivés et particulièrement impliqués dans la défense du service public ferroviaire et souhaitant pleinement s’investir dans la sécurité des voyageurs, des agents et des équipements de la Sncf.

Il s’est engagé à revenir prochainement à leur rencontre afin de faire le point sur les avancées de ces divers dossiers.

agents-de-surveillance-generale-de-sncf-2

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.