En présence de Madame Josiane Chevalier, Préfète des Pyrénées Orientales et des Intervenants : Mission Locale Jeune : Véronique Ramirez, Directrice – Chambre des Métiers : Jean Salles, Secrétaire général – Direccte : M. Navarin, Directeur Adjoint – PôIe Emploi : Akim Benrabia, Directeur agence St Assiscle ,- FONGECIF : Redouane Markouzi, Portage Salarial : Cathy Biegel – cofondatrice d’Axe Portage – Groupement d’employeurs : M. Jeannoutot, Chargé de mission- Handicap : Bernard Rossa- chargé de mission Cgpme LR.

Le 10 Mars dernier, La Cgpme 66 recevait tous les acteurs de l’Emploi du département afin de sensibiliser les entreprises à tout le panel de soutiens à l’emploi qui existent.
Mme Josiane Chevalier, Préfète du département, par sa présence démontrait toute son implication dans toutes les initiatives qui peuvent faciliter l’emploi.

La Présidente de la Cgpme 66, Myriam Subiros insistait sur les besoins de flexibilité pour les entreprises, la réticence à embaucher lorsqu’on ne sait pas si le Carnet de commandes va se remplir.

C’est pourquoi autour de la table étaient également présents des représentants d’activité de portage salarial, de groupements d’employeurs et également du Fongecif et Agefos, car précisait la Présidente, il peut être extrêmement pertinent de former du personnel lorsqu’il y a des baisses d’activité pour les retrouver plus performants ensuite.

Mme Ramirez Directrice de la Mission Locale Jeunes indiquait les aides pour les Jeunes et la prise en charge de l’ensemble des formalités.

La Direccte par la voix de M. Navarin revenait sur le dernier plan de soutien Embauche PME, exemples à l’appui. La Préfète précisait que depuis la mise en place de ce dispositif 300 personnes en avaient déjà bénéficié. Il envisageait aussi le fonctionnement du temps partiel, (autrefois appelé chômage partiel) quelquefois indispensable pour sauver une entreprise.

Pole Emploi représenté par M. Akim Benrabia insistait sur les possibilités de soutien afin d’adapter, avant l’embauche, un personne à l’emploi qui peut lui être destiné.

Le portage salarial, très peu utilisé dans notre département, mais plus connu ailleurs, permet à une entreprise sur des missions précises de ne pas avoir de contraintes administratives…
Les entreprises n’hésitaient pas à demander des précisions, souvent très techniques d’ailleurs, montrant leur implication .