« Affaire Rallo » : l’ancien maire et le site ouillade.eu relaxés

On se souvient que l'actuel maire de Saleilles, François Rallo (UMP), s'estimant diffamé par des propos tenus par son prédécesseur, Jean-Michel Erre, et diffusés sur le 1er site d'information départemental indépendant des P-O, Ouillade.eu, avait demandé à l'avocat de la commune, Me Jean Codognès (par ailleurs responsable perpignanais du parti écologiste EE-LV), d'ester en justice. Le tribunal correctionnel de Perpignan a rendu son verdict le jeudi 24 octobre 2013 : Ouillade.eu et Jean-Michel Erre ont été relaxés. Ouillade.eu était défendu par Me Bruno Fita ; Jean-Michel Erre était défendu par un avocat du Barreau de Montpellier, Me Favre. Pour celles et ceux qui voudraient connaître les dessous de « l'affaire Rallo » : taper Ouillade.eu

On se souvient que l'actuel maire de Saleilles, François Rallo (UMP), s'estimant diffamé par des propos tenus par son prédécesseur, Jean-Michel Erre, et diffusés sur le 1er site d'information départemental indépendant des P-O, Ouillade.eu, avait demandé à l'avocat de la commune, Me Jean Codognès (par ailleurs responsable perpignanais du parti écologiste EE-LV), d'ester en justice. Le tribunal correctionnel de Perpignan a rendu son verdict le jeudi 24 octobre 2013 : Ouillade.eu et Jean-Michel Erre ont été relaxés. Ouillade.eu était défendu par Me Bruno Fita ; Jean-Michel Erre était défendu par un avocat du Barreau de Montpellier, Me Favre. Pour celles et ceux qui voudraient connaître les dessous de « l'affaire Rallo » : taper Ouillade.eu

On se souvient que l’actuel maire de Saleilles, François Rallo (UMP), s’estimant diffamé par des propos tenus par son prédécesseur, Jean-Michel Erre, et diffusés sur le 1er site d’information départemental indépendant des P-O, Ouillade.eu, avait demandé à l’avocat de la commune, Me Jean Codognès (par ailleurs responsable perpignanais du parti écologiste EE-LV), d’ester en justice.

Le tribunal correctionnel de Perpignan a rendu son verdict le jeudi 24 octobre 2013 : Ouillade.eu et Jean-Michel Erre ont été relaxés.

Ouillade.eu était défendu par Me Bruno Fita ; Jean-Michel Erre était défendu par un avocat du Barreau de Montpellier, Me Favre.

Pour celles et ceux qui voudraient connaître les dessous de « l’affaire Rallo » : taper Ouillade.eu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.