« A Perpignan, le clientélisme musulman devient dangereux » d’après le CDC

Image d'illustration

Convergence Démocratique de Catalogne nous communique sa prise de position concernant la conférence à teneur musulmane radicale tenue ce samedi 12 mars à Perpignan :

« La mairie de Perpignan a autorisé une réunion à caractère salafiste dans un lieu public, tenue ce samedi 12 mars après validation de la préfecture des Pyrénées-Orientales. Ce laisser-aller administratif a permis de recevoir le prédicateur radical Rachid Haddach, Salle des Libertés. En s’alignant sur un avis préfectoral manifestement erroné, la mairie de Perpignan prend des allures d’institution écervelée. Y’a-t-il un pilote dans l’avion ? Le non-droit, déjà installé dans certains quartiers de Perpignan où les autobus sont caillassés, s’introduit officiellement dans les locaux municipaux.

Convergence Démocratique de Catalogne juge indigne de notre société que des amis de la charia s’expriment sans entraves en Pays Catalan. Nous condamnons avec force l’empoisonnement des esprits, antichambre de la radicalisation des musulmans du Roussillon et de la radicalisation xénophobe de l’électorat. Il est indispensable d’éviter les amalgames entre islam paisible et islam radical. En assimilant ces deux concepts, la mairie de Perpignan endosse une grave responsabilité. Le clientélisme culturel était honteux, il devient dangereux. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.