80 jours en électrique

80 jours en voitures électriques
Tous les participants avant le départ autour d'un Monde en voiture électrique.

C’est le nouveau Trophée Jules Verne, Le Tour du Monde en 80 jours en électrique, mais pour la première fois en voitures électriques. Au départ de Barcelone, 12 équipages Internationaux se sont élancés direction Lisbonne via les USA le 16 juin dernier.

80 jours en voitures électriques
L’équipage italien, le baron Frédérico Bianchi et sa fille Carolina pressés d’en découdre avec le monde.     Crédit photo : Pierre Antoine Terry

Alors que l’avion électrique Solar Impulse, à énergie solaire, vient de quitter New-York le 20 juin avec aux commandes Bertrand Piccard, attendu le 24 juin à Séville, la petite flotte de voitures électriques se dirige vers Lisbonne. On se retrouve à l’époque des grandes épopées, les traversées de l’Atlantique, les tours du Monde, la croisière Jaune. L’aventure continue mais maintenant en énergie renouvelable. Notre petite caravane va traverser 80 pays, soit 25 000km en 80 jours en électrique. Jules Verne doit être tout sourire devant ces Phileas Fogg des temps modernes que l’on devrait retrouver à Barcelone le 4 septembre prochain. C’est Raphaël de Mestre, un catalan de Figuères, qui est à l’origine de ce projet. Et il faut souligner qu’en 2012, il a tenté l’expérience en solitaire avant de terminer son aventure au bout de 57 jours à cause de sérieux accidents. Cette année Raphaël se pose en organisateur pour faire vivre l’aventure à ces fous du volant. Dans la caravane, on retrouve des Californiens, des Suisses, des Allemands, des Tchèques, des Espagnols, des Chinois et même un bus Modulo hongrois entièrement électrique. Une prochaine édition en 2020 pourrait voir la participation de team français. Il faut dire qu’en matière d’électrique, c’est très compliqué en France. On passe plus d’énergie à taper sur le diesel plutôt qu’a avoir une véritable politique en faveur du renouvelable pour tous. Je dis bien pour tous et pas seulement pour une frange de la population qui dépense sans compter et qui roule aux énergies alternatives parce que ça fait smart. En attendant de les revoir sur l’esplanade de l’Arc de Triomphe à Barcelone, on souhaite une bonne chance à tous ces aventuriers du 21ème siècle. A noter que vous pouvez suivre toute l’aventure sur le site de l’organisation au www.80edays.com.

Jean Philippe Lapeyre

80 jours en voitures électriques
Les californiens Alan Soule et Sabrina Spencer au départ de Barcelone. Crédit photo : Pierre Antoine Terry

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.